Le Bassin-vie

Moi qui ne suis qu’un écriveur, sans aucune propension à jouer harmonieusement avec les mots, je me lance dans un petit poème sans prétention. Je demande l’indulgence aux vrais poètes qui se reconnaîtront.

.

bassin

.

Le Bassin-vie

 

Dans le bassin du jardin, d’un tuyau l’eau s’échappe et tombe

Aux crapauds sédentaires, les carpes supposées silencieuses parlent

À la surface ondulée et verte, les laitues d’eau flottent

En réponse au bleu du ciel, les corolles des nénuphars s’ouvrent

D’un côté, au gré du vent les feuilles des roseaux ploient

De l’autre, les taches des roses et blancs des pétunias irisent

Écologique et en vase clos, le microsystème s’épanouit.

 

 

© Jean-Louis RIGUET août 2014

 

.20140802_152207.

 

http://www.dedicaces.ca

http://www.scribomasquedor.com/

http://librebonimenteur.wordpress.com/

 http://www.riguetauteurlivres.com/

.

© Jean-Louis Riguet août 2014

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres, Membre du Bottin International des Professionnels du Livre et de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

Une réflexion sur “Le Bassin-vie

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.