L’agrégé de Bruno Schnebert

L’AGREGE

Un thriller de Bruno Schnebert

Aux Editions du Cherche Midi

.

.

Arrivé à un certain âge, il faut faire des examens médicaux. Mon médecin m’a dit qu’il serait bien que je consulte un cardiologue. J’ai obtempéré. Après le parcours du combattant habituel pour obtenir un rendez-vous, qui finalement s’est trouvé être très rapide, j’ai rencontré le Docteur Bruno Schnebert, cardiologue de son état. Il a fait son travail, j’ai eu mes résultats. Puis, nous avons échangé quelques mots puis bien bavardés, lui de ses livres, moi de mes livres. Il a tapoté sur son clavier et m’a demandé s’il s’agissait bien de l’un de mes livres. J’ai dit oui. Nous nous sommes serrés la main en nous congratulant.

Arrivé à la maison, j’ai mis en marche mon ordinateur et j’ai cherché le nom de mon médecin qui m’a affiché notamment un thriller L’AGREGE.  Je l’ai acheté par internet d’occasion car, à priori, il est épuisé. Le livre date de 2010.

.

Son ISBN est : 978-2-7491-1520-7

333 pages à lire dans la collection NEO dirigée par Hélène OSWALD au Cherche Midi.

.

http://www.cherche-midi.com/theme/L_Agrege-Bruno_SCHNEBERT_-9782749115207.html

.

Dans l’avertissement, Bruno Schnebert se réfère à Boris Vian en citant L’Ecume des jours : « l’histoire est entièrement vraie, puisque je l’ai imaginée d’un bout à l’autre ! »

.

http://leventsombre.cottet.org/service-de-presse/2010/l-agrege

.

La quatrième de couverture prévient « UN THRILLER MEDICAL DANS LEQUEL « SI RIEN N’EST VRAI, TOUT EST AUTHENTIQUE ».

L’éditeur présente le livre comme suit :

Les internes de la promotion du docteur Robert Deplanque ont souvent plaisanté entre eux : « Le problème avec Robert, c’est que pour être nommé agrégé, il marcherait sur les cadavres de ses collègues! »

Et si c’était vrai ? Si le docteur Robert Deplanque mettait son ambition au-dessus de tout ?

Son destin était partout tout tracé. Jeune cardiologue né avec un « stéthoscope doré » autour du cou, son ambition de devenir professeur agrégé dans le prestigieux service de cardiologie parisien où il est chef de clinique après y avoir été un brillant interne semblait tout à fait justifiée. C’était sans compter avec la concurrence rude et impitoyable qui règne dans ce milieu.

Pour réussir, Robert allait-il être obligé d’employer des moyens fortement réprouvés par la morale ? Lui faudrait-il aller jusqu’à tuer ? Lui, le médecin, le soignant, le cardiologue formé à sauver des vies ?

Dans ce roman riche en péripéties non dénuées d’humour noir, on découvre le véritable parcours du combattant qui était la réalité d’une carrière médicale hospitalière réussie dans les années 1970.

Le chemin de Robert sera malheureusement parsemé de quelques décès suspects … le plus souvent utiles à sa carrière. Mais sera-t-il finalement nommé agrégé ?

.

Je me suis attaqué à ce pavé que j’ai finalement lu rapidement. C’est plus un polar qu’un livre de médecine.  J’y ai pris beaucoup de plaisir, augmenté par le fait que je connais l’auteur et que son associé m’a confirmé quelques jours plus tard qu’il était un personnage et que tout était authentique sans être vrai.

Je ne regrettte pas ma (petite) mise de départ et si vous faites comme moi, je pense que vous aussi vous prendrez du plaisir à la lire.

.

.

 

© Jean-Louis Riguet août 2014

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres, Membre du Bottin International des Professionnels du Livre et de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

Liens :

http://librebonimenteur.wordpress.com/

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

http://www.riguetauteurlivres.com/

http://riguet-jean-louis.e-monsite.com/

 

 

 

 

 

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.