La vie en archives obtient une belle critique de l’Ecritoire des Muses

Le site L’ECRITOIRE DES MUSES

consacre une très belle chronique à mon roman autobiographique

LA VIE ARCHIVES D’UN PETIT GARS

image (5)

Publié aux EDITIONS DEDICACES

. En vente sur le site :

http://dedicaces.biz/2014/12/01/la-vie-en-archives-dun-petit-gars-par-jean-louis-riguet/

.

Annie Forest-Abou Mansour 

a pris le temps, et la peine, de lire ma prose et je l’en remercie vivement. Elle en a tiré une très belle chronique que je vous invite à lire.

 .

En voici un extrait :

   Dans un récit où le passé s’écrit au présent afin de saisir chaque instant et de lui donner l’acuité de la vie, Jean-Louis Riguet raconte l’existence d’un « petit gars » anonyme,  comme tant d’autres êtres humains, issu d’un milieu modeste  localisé « aux confins du Poitou, de l’Anjou et de la Touraine ». Dans La vie en archives d’un petit gars, Jean-Louis Riguet mêle journal intime, fiction biographique,  roman picaresque, mettant en archives comme l’indique le titre éponyme de nombreuses informations sur la vie de François-Xavier Guery, son double (?).  Ce « petit gars »banal,  parti de rien, tout au long de son existence se forge un destin. Il ne peut que compter sur sa faculté d’adaptation, le hasard des rencontres …

Vous pouvez lire la suite sur le site L’écritoire des muses à l’adresse suivante :

http://lecritoiredesmuses.hautetfort.com/archive/2015/04/10/la-vie-en-archives-d-un-petit-gars-5601547.html?c

.

Associé à La Vie en archives d’un petit gars, un complément indispensable, pour bien cerner la personnalité de l’auteur, l’essai :

DELIRE TRES MINCE

publié aux EDITIONS DU MASQUE D’OR

 Qui avait obtenu une très belle chronique de

Marie BARRILLON,

Auteur, Chroniqueuse Littéraire,

sur son site 

Marie BARRILLON (Auteur)

.

http://mariebarrillon.blogspot.fr/2014/11/delire-tres-mince.html

.

Un extrait :

À l’ouverture de cet ouvrage, nous entamons un périple en compagnie de trois personnages : le Créateur, l’Evolutionchronohumaine et le Petit Homme.
Selon le narrateur, le Créateur (Dieu) sans occupation doit probablement s’ennuyer fortement, de ce fait, pour remédier à cet ennui, il s’investit d’une tâche qui lui fournirait une activité de loisirs à temps plein. Il s’investit « en architecte d’un système qui fonctionnerait tout seul, tant en heur qu’en malheur. Il faudrait aussi des pantins qui s’agiteraient tout seuls… » Néanmoins, comme cela ne lui suffit pas, le Créateur innove un peu plus en ajoutant que « parmi les pantins, il pourrait y avoir des bipèdes », et bien entendu pour étendre le « jeu », « parmi les bipèdes, il serait bien d’en choisir un, un tout petit, pour voir comment est son évolution. »

.

Délire Très Mince 1ère

. En vente sur le site :

 http://www.scribomasquedor.com/pages/tous-les-livres-disponibles-aux-editions-du-masque-d-or-page-1.html

.

 Encore un grand merci à Annie Forest-Abou Mansour pour sa belle critique.

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

Jean-Louis RIGUET 13 avril 2015

.

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres, Membre du Bottin International des Professionnels du Livre et de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

Liens :

http://librebonimenteur.wordpress.com/

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

http://jeanlouisriguetecriveur.blogspot.fr/

http://riguet-jean-louis.e-monsite.com/

.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.