Publié par Laisser un commentaire

JL à l’écoute de … Gérard LOSSEL

Des mots pour vous

.

JL à l’écoute de …

Aujourd’hui Gérard LOSSEL

.

portrait

.

 

1/ Qui êtes-vous   (VOS Prénom et NOM) ? Quel est votre parcours ?

Lossel est mon nom. Comme un os entre deux ailes. Je n’ai jamais hélas réussi à voler. Gérard est le prénom que mes parents m’ont donné. C’est pas pour dire, mais ça situe un peu sur la frise du temps ! L’un dans l’autre, on arrive à Gérard Lossel, 56 printemps bien bien tassés. Et presque 57 hivers si mon étoile le veut bien. Né dans l’Est ultime de la France, là où l’Histoire a toujours bégayé, je suis Alsacien de coeur et d’âme. J’ai gardé les mots d’Est en m’exilant à l’Ouest, là où la Loire commence à ressentir des frémissements d’océan. Eh oui, Nantes est devenu mon port d’attache depuis une trentaine d’années. Un grand écart géographique pour marier le riesling et le muscadet.

 

2/ Que faisiez-vous avant d’écrire ou parallèlement à l’écriture ?

Avant de pousser mes premiers écrits et après avoir poussé mon premier cri (en alsacien, je vous le certifie), j’ai fait mes classes à l’Ecole Normale de Strasbourg, puis de classe en classe j’ai enseigné. Passeur de savoir, passeur de connaissances et passeur de valeurs, entre le CP et le CM2 j’ai navigué. En parallèle, je me faisais défricheur du quotidien en allant rencontrer mes contemporains pour les petits et grands moments à raconter dans les colonnes du quotidien Ouest-France. Correspondant de presse depuis 1990, j’ai eu envie, il y a trois ans de me tourner vers la fiction en commençant par rédiger quelques nouvelles qui m’ont valu une première reconnaissance.

 

3/ Quaimez-vous ou pratiquez-vous comme autre art ? La peinture ? La sculpture ? Le cinéma ? La photographie ? Le théâtre ? Quelle est votre passion ?

Je pratique surtout l’art de vivre de mon mieux. Et cela nécessite déjà un entraînement de tout instant. En dehors de l’écriture, je m’intéresse à toutes les facettes artistiques, avec un petit penchant pour la peinture et la photographie. Le théâtre, je l’ai pratiqué à mon petit niveau, aussi bien dans le dialecte alsacien que pour quelques pièces de boulevard.

 

4/ Quattendez-vous de vos lecteurs, admirateurs ? Comment vous faites-vous connaître ? Comment allez-vous à leur rencontre ?

Admirateur me paraît un mot bien trop énorme pour désigner mes lecteurs. J’essaie tout simplement de partager des émotions, de laisser chacun s’approprier une partie de l’histoire que je mets entre les mains du lecteur. En tant qu’auteur débutant, toute critique constructive ne peut que me faire avancer dans l’art des mots et de la syntaxe. Je ne suis pas encore dans la démarche d’aller au-devant du public. Mais un petit coup d’oeil sur mon blog http://losselenpages.blogspot.fr permettra ・ tout un chacun de se faire une première opinion.

 

5/ Faites-vous des rencontres, des lectures ou des conférences sur vos ouvrages ?

La question se posera peut-être plus tard. C’est en tout cas une éventualité que je ne peux écarter.

 

6/ Depuis quand écrivez-vous ? Quavez-vous déjà écrit ?

Comme déjà expliqué précédemment, j’ai noirci des pages et des pages de journal pour relater la vie quotidienne dans les quartiers Est de Nantes. Ma première nouvelle intitulée Ligériane et les découvreurs a été couronnée par le premier prix de la prospective de la Région Pays-de-la-Loire. Je viens de me voir décerner un autre premier prix de nouvelle à La Teste-de-Buch pour Faux socle en trigone. En 2013, Thierry Rollet, éditeur du Masque d’Or m’a fait confiance pour mon premier roman Tout secret, paru en novembre 2013.

 

7/ Où peut-on se procurer vos ouvrages ?

Mon seul roman publié à ce jour est disponible sur les sites marchands et chez l’éditeur sur www.scribomasquedor.com

 

8/ Quel est le conseil le plus important que-vous-ayez reçu ? Pas forcément pour les livres ?

Mes conseils les plus importants, je les dois à ma première lectrice qui partage ma vie depuis une dizaine d’années. Ne laisse pas tes émotions à l’intérieur !

 

9/ Que préférez-vous écrire ou lire : des romans, des poésies, des essais, des nouvelles, des biographies ?

J’aime la diversité dans mes écrits. Passer de l’écriture journalistique à la poésie, puis au rythme de la nouvelle me permet de varier les plaisirs. L’écriture de romans est quelque chose de plus envahissant. C’est un long mûrissement et une gestation variable avec l’humeur du vent. Je suis avant tout tenté par le récit d’aventures, la science-fiction et les road-movies littéraires.

 

10/ Comment écrivez-vous ? 

J’ai besoin de silence pour écrire. Rien ne doit venir entraver le flux des mots qui s’alignent sur mon écran d’ordinateur. Cela ne peut se faire qu’après une longue maturation. Il faut que le fruit soit mûr à point, prêt à tomber. Il n’y a plus qu’à le cueillir délicatement pour le faire briller.

 

11/ Comment construisez-vous vos intrigues, vos personnages ? Vos personnages sont-ils toujours imaginaires ?

L’inspiration pour mes intrigues et mes personnages vient beaucoup de l’observation du quotidien, des personnes qui m’entourent et de situations vues ou vécues. Les héros de mes histoires sont purement fictifs mais prennent forcément des caractéristiques physiques, morales ou des profils psychologiques présents dans mon environnement.

 

12/ Quel conseil donneriez-vous aux amateurs d’écriture ?

Je me sens bien en peine de donner un quelconque conseil. Si ce n’est celui de s’amuser avec les mots tant qu’on peut !

 

13/ Quels sont vos auteurs préférés ?

J’adore découvrir des auteurs que je n’ai pas eu l’occasion de lire dans les années passées. J’ai l’impression maintenant de rattraper le passé. J’ai découvert avec délice les  ouvrages de Katarina Mazetti et de Barbara Constantine. J’aime le style dépouillé et direct des auteurs de polars scandinaves, l’univers de Bernard Werber et les romans sans forfanterie de Gilles Legardinier.

 

14/ Que lisez-vous en ce moment ?

Je me suis plongé avec délectation dans Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates de Mary Ann Schaffer et Annie Barrows.

 

15/ Travaillez-vous sur de nouveaux projets ?

Je poursuis l’écriture de nouvelles et j’ai deux manuscrits sous le coude, en attente de publication. Il s’agit d’un roman de science-fiction et d’un roman historique faisant la jonction entre la Guerre 14-18 et la chute du Mur de Berlin.

20/ Où peut-on suivre vos actualités ? Vos parutions ?

Sur mon blog déjà cité :  http://losselenpages.blogspot.fr

 

————-

Le 22 octobre 2014.

Vos prénoms et noms

Gérard LOSSEL

.

portrait

.

Je remercie sincèrement Gérard LOSSEL  d’avoir eu l’amitié de se livrer à ce jeu des questions-réponses.

.

Auteur, si vous aussi, vous êtes intéressé par mon écoute et la publication sur ce blog, merci de vous manifester par e-mail soit directement sur le site soit à l’adresse suivante : jlriguet@gmail.com.

La publication sur le site sera ponctuelle au gré des réceptions des questionnaires.

.

Pour se manifester si vous êtes intéressé par le questionnaire :

.

Jean-Louis RIGUET 31 octobre 2014

.

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres, Membre du Bottin International des Professionnels du Livre et de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

Liens :

http://librebonimenteur.net/

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

http://www.riguetauteurlivres.com/

http://riguet-jean-louis.e-monsite.com/

.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.