JL à l’écoute de … Daniel Moline

Des mots pour vous

.

JL à l’écoute de …

Aujourd’hui Daniel Moline

.

.

1/ Qui êtes-vous (VOS Prénom et NOM) ? Quel est votre parcours ?

Daniel Moline.

Séjour de 16 ans au Japon.

J’ai pratiqué divers métiers, dont celui de traducteur-interprète japonais-français.

J’ai aussi été gérant de société, responsable de formation et chargé de cours à l’Université de Kobè.

 

2/ Que faisiez-vous avant d’écrire ou parallèlement à l’écriture ?

Audio-psycho-phonologue (accordeur d’oreilles) et artiste-peintre.

 

3/ Qu’aimez-vous ou pratiquez-vous comme autre art ? La peinture ? La sculpture ? Le cinéma ? La photographie ? Le théâtre ? Quelle est votre passion ?

Je suis artiste-peintre depuis 1973.

 

4/ Qu’attendez-vous de vos lecteurs, admirateurs ? Comment vous faites-vous connaître ? Comment allez-vous à leur rencontre ?

Je suis pratiquement inconnu dans mon pays. Je vais donc essayer de me faire connaître, mais je n’ai encore aucune idée sur la façon dont je vais m’y prendre.

 

5/ Faites-vous des rencontres, des lectures ou des conférences sur vos ouvrages ?

J’ai participé à la Foire du Livre de Bruxelles en 2011. Ce fut une merveilleuse expérience. Depuis lors, je n’ai rien fait de particulier.

 

6/ Depuis quand écrivez-vous ? Qu’avez-vous déjà écrit ?

J’écris tous les jours depuis 1973 (réflexions philosophiques, poèmes, essais, romans).

 

7/ Quel est votre dernier livre ? Pouvez-vous nous en parler ?

En 2010, j’ai publié un premier roman aux Editions Thélès, intitulé « Le conte du Pays de Nan ». Faisant allusion à ma propre expérience d’exote du temps et de l’espace dans cette fable écrite entièrement au Japon, j’ai tenté de montrer la possibilité d’un itinéraire tourné vers l’autre, et qui irait si loin qu’il finirait par enlever toute altérité et toute pensée faisant obstacle à l’absolu de l’amour. Un itinéraire proche de la dérive mystique au bord d’un gouffre. Un saut dans la folie de l’amour tel que le sexe lui-même en devient familier. Avec comme conséquence inévitable une descente mortelle aux enfers. Comme dans la peinture du même nom qui sert de couverture à l’ouvrage, l’espace du roman est totalement clos sur ce conte qui va tambour battant au bout de ses outrances, qui n’a rien à décrire ni à défendre que le seul bonheur de survivre, comme un rêve à double fond où tout se tient si bien qu’il contient à la fois son objet et son sujet.

 

8/ Où peut-on se procurer vos ouvrages ?

Chez Thélès, sur Amazon.fr ou bien chez moi (où je me suis constitué un petit stock).

www.theles.fr/auteur/danielmoline

www.amazon.fr/DanielMoline/e/B005NBS4MW

 

9/ Quelle est votre position par rapport aux publications à compte d’éditeur, à compte d’auteur ou à compte participatif ? Aux e-book ?

A priori, je n’ai rien contre les nouvelles formules de publication. Simplement, je pense qu’il est important de retravailler tout manuscrit avec un éditeur sérieux et surtout critique avant de le publier.

 

10/ Quel est le conseil le plus important que-vous-ayez reçu ? Pas forcément pour les livres ?

Soyez patient et actif.

 

11/ Que préférez-vous écrire ou lire : des romans, des poésies, des essais, des nouvelles, des biographies ?

 Des poésies, des biographies, des essais philosophiques…

  

12/ Comment écrivez-vous ? 

Seul, assis chez moi à mon bureau, dans le silence absolu. Principalement le matin, mais aussi plus tard si quelque chose me vient à l’esprit, quelques mots, un bout de phrase que je couche aussitôt sur n’importe quel papier.

 

13/ Où puisez-vous votre inspiration ? Avez-vous eu des commandes d’ouvrages ?

Dans mes expériences, mes souvenirs, mes rêves ou la réalité du jour, tout simplement…

Aucune commande d’ouvrage.

 

14/ Comment construisez-vous vos intrigues, vos personnages ? Vos personnages sont-ils toujours imaginaires ?

Au départ, j’ai une vague idée, mais j’ai besoin pour commencer de quelque chose de plus puissant qu’une idée. Comme en peinture, j’ai besoin d’un « motif » très concret, quelque chose de précis qui me permet de m’arrêter devant lui pour le saisir sans savoir quel sens je vais en tirer.

 

15/ Quel conseil donneriez-vous aux amateurs d’écriture ?

Soyez vous-même, allez au plus profond de vous-même, là où vous perdez complètement pied ! Et n’écrivez que si vous ne pouvez faire autrement…

 

16/ Quels sont vos auteurs préférés ?

Henri Michaux, Ariane Dreyfus, Nathalie Sarraute…

 

17/ Que lisez-vous en ce moment ?

La biographie de Aby Warburg.

 

18/ Travaillez-vous sur de nouveaux projets ?

Oui, deux romans et un recueil de poésies.

Je retravaille mes textes depuis trois ans avec l’éditeur belge du Castor Astral

 

19/ Avez-vous des dates d’événements à venir ?

Rien pour le moment

 

20/ Où peut-on suivre vos actualités ? Vos parutions ?

Sur ma page dans Art & Lettres et le forum « A vin nouveau outres neuves » où j’écris très régulièrement

http://artsrtlettres.ning.com/profile/DanielMoline

————-

Le 3 janvier 2015.

Vos prénoms et noms

Daniel Moline

.

conte-du-pays-de-Nan

.

Je remercie sincèrement Daniel Moline  d’avoir eu l’amitié de se livrer à ce jeu des questions-réponses.

.

Auteur, si vous aussi, vous êtes intéressé par mon écoute et la publication sur ce blog, merci de vous manifester par e-mail soit directement sur le site soit à l’adresse suivante : jlriguet@gmail.com.

La publication sur le site sera ponctuelle au gré des réceptions des questionnaires.

.

Pour se manifester si vous êtes intéressé par le questionnaire :

.

Jean-Louis RIGUET 04 janvier 2015

.

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres, Membre du Bottin International des Professionnels du Livre et de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

Liens :

http://librebonimenteur.wordpress.com/

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

http://www.riguetauteurlivres.com/

http://riguet-jean-louis.e-monsite.com/

.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.