JL à l’écoute de… Aujourd’hui Jenni Potd

Jenni Potd, une auteure prolixe dès son plus jeune âge, qui écrit depuis toute petite, qui a déjà à son actif six romans et un recueil de nouvelles. Ce qui ne l’empêche pas d’animer son autre bébé, le JENNI POTD, le café littéraire à Orléans. Sa passion : la lecture. Jenni Potd n’est autre que Jennifer Potdevin.

Qu’attendez-vous de vos lecteurs, admirateurs ? Comment vous faites-vous connaître ?
J’attends toujours le retour de mes lecteurs qui jouent très souvent le jeu. J’utilise beaucoup les réseaux sociaux pour faire parler de mon actualité. Je participe à de nombreux salons du livre et j’ai la chance d’être souvent mise en lumière dans la presse (ou dernièrement lors d’une expo sur les artistes orléanaises MOTS D’ELLES à Olivet).

Faites-vous des rencontres, des lectures ou des conférences sur vos ouvrages ?
J’organise parfois des rencontres au sein du café littéraire ou dans les espaces culturels.

Depuis quand écrivez-vous ? Qu’avez-vous déjà écrit ?
Depuis toujours. Je participais souvent à des concours de nouvelles quand j’étais ado. J’ai écrit 6 romans.

Quel est votre dernier livre ?
Le dernier livre publié en octobre 2022 raconte l’histoire d’une étudiante, présidente d’une association féministe après une agression.

Où peut-on se procurer vos ouvrages ?
Sur Amazon en versions brochée et e-book, dans certaines librairies, au café littéraire : 212, rue de Bourgogne à Orléans.

Quelle est votre position par rapport aux publications à compte d’éditeur, à compte d’auteur ou à compte participatif ? Aux e-book ?
J’ai de multiples contrats d’édition reçus, à la maison.
Je ne donne pas suite lorsqu’elles sont à compte d’auteur ou participatif. Pour moi, si je paie une Maison d’édition, c’est que je suis le client. Pour celles à compte d’éditeur, j’épluche les conditions. Je m’en sors bien en auto-édition et je ne veux pas me saborder en signant tout et n’importe quoi sous prétexte de l’image « j’ai signé en maison d’édition ». J’entends tellement d’expériences aberrantes que je m’abstiens.

Quel est le conseil le plus important que vous ayez reçu ?
Qu’il faut croire en ses rêves et foncer. Aujourd’hui plus qu’hier, il est facile de se faire « lire ».

Quel conseil donneriez-vous aux amateurs d’écriture ?
De donner la chance à leurs histoires et de bien savoir s’entourer.

Que préférez-vous écrire ou lire ?
Mon écriture de prédilection : la fiction réelle qui peut traiter de la maladie, le temps qui passe, l’amitié sans être larmoyant. J’aime rire et faire rire. Il y a toujours un personnage un peu décalé dans chacun de me livres.

Comment écrivez-vous ?
Sur mon ordi à la maison avec de la musique en fond et du thé pas très loin. Ça fait un peu « cliché », j’avoue, mais c’est ce que j’aime faire. Je peux opérer aussi dans des lieux publics sans problème, le bruit ambiant ne me dérange pas.

Où puisez-vous votre inspiration ?
L’inspiration est partout, mais pour quelques-uns de mes livres, je rends hommage à des personnes de mon entourage : ma grand-mère dans « Je t’ai oubliée », un vieil ami dans « Au cœur de Pierre » et à une amie dans « Aux 11 coups de minuit ».

Comment construisez-vous vos intrigues, vos personnages ?
La grande majorité de mes personnages sont imaginaires, mais certains adoptent des traits de personnes que je connais, moi y compris. Pour Jeannette (Je t’ai oubliée), Pierre (Au cœur de Pierre) et Julia (Aux 11 coups de minuit), j’ai utilisé leurs personnalités et en ai brodé une histoire.

Quels sont vos auteurs préférés ?
J’aime beaucoup Anna Mc Partlin qui traite le deuil d’une façon magistrale, j’aime aussi beaucoup les plumes de Valérie Perrin et Melissa Da Costa.
Mais mon livre préféré reste « 22/11/63 » de Stephen King. Cette épopée à travers le temps est juste incroyable.

Que lisez-vous en ce moment ?
Je lis « Commedia Nostra » de notre ami Sylvain Gillet après m’être régalée avec son « Venenum ».

Travaillez-vous sur de nouveaux projets ?
On a toujours un projet en attente dans nos nombreux tiroirs 😉

Avez-vous des dates d’événements à venir ?
Je serai au salon du livre de Lorris en 2023 et je verrai ensuite pour le reste. A coup sûr à Sandillon avec Vitalité rurale et Orléans avec Arts et littératures aux pluriels.

Où peut-on suivre vos actualités ? Vos parutions ?
Sur Instagram et Facebook de « Jenni POTD café littéraire ».

Le 10/11/2022
Jenni POTD

Je remercie sincèrement Jenni Potd d’avoir eu l’amitié de se livrer à ce jeu des questions-réponses.
© Jean-Louis RIGUET le 9 décembre 2022, Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

Add Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Participer au lancement de mon prochain roman d'enquêteICI