Publié par Laisser un commentaire

Isabelle Bergi, romancière

 

Une romancière, Isabelle Bergi

 

La romancière Isabelle Bergi a bien voulu se confier aux lecteurs de librebonimenteur.net. Longtemps enseignante, Isabelle Bergi a succombé à son envie de devenir romancière. Elle en est à son troisième roman. Le jardinage lui offre des opportunités de réflexion sur ses thèmes de prédilection. Quand elle n’écrit pas, elle se laisse aller au plaisir de la sculpture, de la peinture et de la lecture.

 

JL à l’écoute de …

Aujourd’hui Isabelle Bergi

Isabelle Bergi
Isabelle Bergi

 

 

Bonjour, quel est votre parcours ?

Tout d’abord, je m’appelle Isabelle Bergi, il s’agit de mon nom d’auteur. Bergi est la contraction des premières syllabes de mon nom de jeune fille et de femme. Née en Bretagne dans un petit village près de Rennes, j’ai grandi dans un milieu ouvrier près de parents aimants. Je suis maman de trois fils et grand-mère de cinq petits-enfants.

 

Que faisiez-vous avant d’écrire ?

Avant de me consacrer à l’écriture, une envie qui me tenait à cœur, j’étais enseignante. J’avais en charge une classe de maternelle. Et j’accueillais des étudiants de l’IUFM pour les former à leur futur métier. Egalement, j’étais en parallèle formatrice en arts plastiques à l’IUFM et coordinatrice du pôle culturel et artistique du même lieu. J’ai enseigné 36 ans. Quand j’ai décidé de quitter l’éducation Nationale, je me suis consacrée à mes parents et à leur santé.

 

Avez-vous une ou des passions ?

Attirée par les Arts et curieuse de les découvrir, je me suis inscrite aux cours de sculpture à l’atelier du Thabor à Rennes. J’ai suivi ces cours pendant quatre ans puis j’ai pratiqué seule. La peinture est aussi une activité qui me plaît beaucoup. Néanmoins, je peins pour le plaisir et celui des autres. Une autre de mes passions est celle du jardin. J’aime visiter les jardins d’exception, rencontrer d’autres passionnés et échanger avec eux sur les pratiques du jardinage.

 

Pavillon 17, roman d'Isabelle Bergi
Le troisième roman d'Isabelle Bergi : Pavillon 17

 

Comment vous faites-vous connaître ? Allez-vous à la rencontre de vos admirateurs ?

L’écriture me procure beaucoup de satisfactions mais bien entendu, les ressentis des lecteurs sont toujours accueillis avec joie et émotion. J’aime lire leurs commentaires même négatifs (dès lors qu’ils restent corrects et constructifs). Malheureusement, je n’ai guère de moyens pour faire connaitre mes écrits. Je suis auto-éditée pour deux de mes romans. Et les réseaux sociaux sont ma seule façon de faire la promotion de mes ouvrages. Je participe néanmoins à quelques salons, essentiellement locaux.

 

Faites-vous des rencontres, des lectures ou des conférences sur vos ouvrages ?

Non pas de rencontres littéraires pour le moment.

 

Depuis quand écrivez-vous ? Qu’avez-vous déjà écrit ?

Comme je le disais plus haut, l’envie de me confronter à l’exercice de l’écriture me tenaillait depuis longtemps, j’ai donc « sauté le pas » en 2016. Mon premier roman intitulé « Sous ton paillasson » est édité aux éditons NDB. Puis j’ai poursuivi avec « Orage à l’Oyat des dunes« . Et je viens de sortir le troisième « Pavillon 17« .

https://librebonimenteur.net/5vhk

 

Pouvez-vous nous parler de votre dernier livre ?

« Pavillon 17 » est sorti en novembre 2019. Je puise mon inspiration dans le quotidien, l’observation, l’écoute. Chercher au plus près la vérité des êtres. J’ancre mes écrits dans le réel avec une pointe d’humour, de dérision parfois, mais toujours avec une note d’optimisme. Dans « Pavillon 17« , j’ai cherché à mettre en évidence le poids et le pouvoir des jugements rapides que l’on peut avoir sur le comportement de nos voisins…Des coups de téléphones anonymes sèment la zizanie dans un quartier pavillonnaire jusque-là bien tranquille. S’agit-il de glaciales vérités ou d’odieuses calomnies? Je vous laisse le découvrir.

https://librebonimenteur.net/nj3z

 

Où peut-on se procurer vos ouvrages ?

« Sous ton paillasson » est disponible chez NDB éditions. Les deux autres sur Amazon.

Couverture de Orage à l'oyat des dunes d'Isabelle Bergi
Orage à l'Oyat des dunes, un roman d'Isabelle Bergi

 

 

Quelle est votre position par rapport aux publications à compte d’éditeur, à compte d’auteur ou à compte participatif ? Aux e-book ?

Je n’ai pas assez de recul pour me positionner clairement. L’avantage de l’autoédition est de rester maître de ses publications et de suivre régulièrement le rapport des ventes. L’autoédition permet également aux lecteurs de se procurer les ouvrages à moindre coût en achetant des e-book. Personnellement je ne lis que des ouvrages brochés… Car j’aime le contact avec le papier.

 

 

Avez-vous reçu des conseils ?

Je suis impulsive, fonceuse (sans doute est-ce dû à mon signe astral: bélier). Par conséquent, le meilleur conseil que je reçois est la patience, la prise de recul et bien réfléchir avant d’agir.

 

 

Donneriez-vous un conseil aux amateurs d’écriture ?

Prenez plaisir à écrire et écrivez ce que vous aimez. Restez authentique. Je reconnais que mon premier roman a quelque chose d’artisanal, mais je l’ai écrit avec le cœur. Puis n’est-ce pas en forgeant qu’on devient forgeron ? Alors, petit à petit l’écriture s’enrichit, le style se perfectionne et les conseils en écriture ne manquent pas, le cas échéant. Mais restez vous-mêmes !

 

Pavillon 17, roman d'Isabelle Bergi
Le troisième roman d'Isabelle Bergi : Pavillon 17

 

Que préférez-vous, écrire ou lire ?

Ecrire et lire sont pour moi des activités différentes qui procurent des plaisirs autres. Ce sont des temps distincts. Je lis de tout, mais je n’écris que des romans.

 

Comment écrivez-vous ? 

Tout d’abord, je commence toujours par poser les éléments de ma fiction sur un cahier d’écolier. J’ai aussi un carnet de notes qui me suit partout. Par contre, je n’ai pas de moment privilégié pour écrire, mais lorsque je démarre mon histoire, je suis assidue.

 

Où puisez-vous votre inspiration ?

Dans la vie tout simplement. Mes thèmes fétiches sont le couple, l’amour, l’amitié, le mensonge, la trahison…Tracer des profils et des situations où chacun peut se retrouver, s’identifier. Ecrire des fictions qui parlent aux lecteurs, qui le rassurent aussi…Car je garde en perspective une issue optimiste pour continuer de croire en l’humain malgré ses travers et ses faiblesses.

 

Comment construisez-vous vos intrigues, vos personnages ?

Les protagonistes ont des profils différents, parfois opposés ou complémentaires. L’intrigue est forte et menée jusqu’au bout, tenant ainsi le lecteur en haleine. Mes personnages sont imaginaires, mais tellement ancrés dans le réel qu’ils ressemblent à monsieur et madame « Tout le monde ».

 

Isabelle Bergi vous offre les dix premières pages de PAVILLON 17

 

10 PREMIERES PAGES PAVILLON 17(1)

 

Pavillon 17, roman d'Isabelle Bergi
Le troisième roman d’Isabelle Bergi : Pavillon 17

 

Quels sont vos auteurs préférés ?

Oh! La liste est longue. J’aime tout, mais surtout les romans de terroir. Et je ne suis pas fan de science-fiction.

 

Votre livre, en ce moment ?

Un roman que j’ai découvert par hasard qui s’intitule « J’habite en bas de chez vous » de Brigitte.

 

Travaillez-vous sur de nouveaux projets ?

Oui, j’ai un sujet de roman qui prend forme.

 

Avez-vous des dates d’événements à venir ?

Plusieurs en cours pour 2020. Des salons programmés, le premier en avril.

 

Où peut-on suivre vos actualités ? Vos parutions ?

Essentiellement sur :

https://www.facebook.com/isabellebergi/

https://twitter.com/isabelleBERGI

————-

Le 29 décembre 2019

Isabelle BERGI

.

Propos recueillis par Jean-Louis Riguet pour librebonimenteur.net
Isabelle Bergi
Isabelle Bergi

Je remercie sincèrement Isabelle Bergi d’avoir eu l’amitié de se livrer à ce jeu des questions-réponses.

.

.

Auteur, sculpteur, peintre, photographe, acteur, comédien, théâtreux, styliste, musicien, chanteur, colleur de papiers, en un mot artiste  sans discrimination de l’art pratiqué,

si, vous aussi, vous êtes intéressé par mon écoute et la publication sur ce blog, merci de vous manifester par e-mail soit directement sur le site soit à l’adresse suivante : jlriguet@gmail.com.

La publication sur le site est ponctuelle au gré des réceptions des questionnaires.

Ensuite, chaque chronique est partagée sur Facebook, Twitter, Linkedin, Pinterest et Tumblr, et aussi des photos sont mises sur Instagram.

.

Pour se manifester si vous êtes intéressé  : jlriguet@gmail.com

.

Recueils de poésie de Jean-Louis Riguet auteur
Recueils de poésie de Jean-Louis Riguet auteur
Livres à base historique, roman ou docu-fiction de Jean-Louis Riguet auteur
Livres à base historique, roman ou docu-fiction de l'auteur Jean-Louis Riguet
Louis-Jean Teugir présente Le Baron de la disette un roman
Louis-Jean Teugir présente Le Baron de la disette un roman

.

La boutique de l’écriveur 

Jean-Louis Riguet sur ce blogue vous permet d’acheter les livres de l’auteur sur un site sécurisé :

https://librebonimenteur.net/yddb

.

.

Librebonimenteur vous recommande les articles suivants :

François Marmain un auteur prolixe et patient :

https://librebonimenteur.net/cydf

.

Magali Guyot auteure :

https://librebonimenteur.net/3c6y

.

Laetitia Guillon artiste peintre sur ce blogue :

https://librebonimenteur.net/sfy0

.

.

Et sur la boutique de l’écriveur 

Le baron de la disette : 

https://librebonimenteur.net/0v4u

Couverture de Le Baron de la disette un roman de Louis-Jean Teugir

Couverture de Le Baron de la disette, un roman de Louis-Jean Teugir inspiré d’un fait réel

.

.

© Jean-Louis RIGUET  03 janvier 2020

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

.

Un grand merci à ceux qui oseront cliquer sur les publicités qui s’affichent au bas de cet article. Quelques centimes aideront à maintenir ce blogue !
Un énorme merci.

.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.