Publicités

Bienvenue sur librebonimenteur.net

Site de l'écriveur Jean-Louis Riguet. Des articles et interview sur les livres et l'art en général.

L’histoire aux plumes tourangelles

L’histoire aux plumes tourangelles

L’histoire en focus dans le salon du livre organisé par les plumes tourangelles

Le dimanche 24 novembre 2019, les Plumes Tourangelles organisent un salon du livre à la Croix en Touraine mettant en valeur l’histoire.

Affiche pour le salon d'automne Les Plumes Tourangelles à La Croix en Touraine
Huitième édition du salon d'automne Les Plumes Tourangelles, le dimanche 24 novembre 2019 au centre Lorin de La Croix à La Croix en Touraine

Huitième édition du salon du livre (histoire)

Cette 8ème édition du salon d’automne « Les Plumes Tourangelles » met le focus sur l’histoire avec Eric Alary et son dernier ouvrage La nouvelle histoire de l’occupation.

Ainsi, plus de 20 auteurs seront présents.

Egalement, exposition du photographe de Loire Jean-François Souchard. En partenariat avec la Bibliochouette.

Coordonnées

Centre Lorin de La Croix

37150 LA CROIX-EN-TOURAINE
 

Téléphone : 06 79 49 65 78

Dates et horaires

Le 24/11/2019 – 10:30 – 18:00

L’histoire en focus

Cette huitième édition met l’accent sur l’histoire. Ainsi, mes livres sont dans le thème. Ils sont tous en vente sur ce site : https://librebonimenteur.net/pw4n

Pour en être convaincu, il suffit de continuer la lecture de cette chronique.

Trois sont publiés aux éditions du Jeu de l’Oie 

Le château du Rondon d’Olivet raconte… son histoire de France

Première de couverture de Le Château du Rondon d'Olivet raconte... son histoire de France, un livre de Jean-Louis Riguet

Première de couverture du Château du Rondon d’Olivet raconte son histoire de France

Le prologue commence par faire connaître l’origine du narrateur de ce livre, qui est le terrain sur lequel repose le château du Rondon à Olivet.

Tous les faits historiques sont exacts comme dans une docu-fiction.

On part du Big Bang bien avant la construction du château du Rondon

Du Big Bang on passe rapidement au VIe siècle, à Clovis et aux moines qui ont créé l’abbaye de Micy à la Pointe de Courpin, à la jonction entre la Loire et le Loiret. On y parle de Charlemagne, d’Hugues Capet, des vingt-six saints issus de cette abbaye.

Henri IV est venu chasser le loup dans la région. Et aussi sa maîtresse, Henriette d’Entragues, dans le château du Poutyl à Olivet.Il est accueilli ici par le maire d’Orléans, Monsieur d’Escures, propriétaire de celui-ci. Henri IV consomma également du vin d’Orléans dont il raffolait. Il en faisait une consommation excessive d’après son médecin.

Vous survivez à la Peste de cette partie de l’histoire de France

Après avoir survécu à la Peste des années 1347 à 1349, on aborde la guerre de Cent Ans, avec Jeanne d’Arc. Celle-ci est venue guerroyée à Orléans. Se produira l’assassinat du duc François de Guise le Balafré, le frère de celui assassiné à Blois, à Saint-Hilaire-Saint-Mesmin.

Le livre relate les investissements de Pilté-Grenet dans le bâtiment et le parc. Avec l’achat et le transfert de statues antiques provenant du château de Richelieu (Indre et Loire). Certaines sont venues grossir la richesse du château de Chamerolles (Loiret).

Vous voyagerez dans la finance

Le château du Rondon a également donné dans la finance. La banque, avec l’homme politique et banquier Jacques Laffitte qui y a vécu quelques années.

En 1832, le choléra morbus a frappé toute la France et notamment l’Orléanais. Son invasion et les techniques utilisées pour tenter de le combattre ont impacté le château et la région.

Vous serez accueilli par Claude Loiselet régisseur du château du Rondon

Ensuite, les jours deviennent meilleurs avec l’accueil de la Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques (SACD) souhaitée par Paul Milliet. Pendant plusieurs dizaines d’années, le château vivra au rythme des séjours de personnalités dans le monde artistique. Ainsi, en sera-t-il de Maurice Chevit, Abel GanceJosé-André Lacour et Gerty Colin qui échangèrent beaucoup avec l’avionneur Marcel Dassault.  Marcel Arland, André Malraux, Jules Supervielle, Eugène Ionesco, Mary Marquet, Jean Nohain, et bien d’autres encore. L’homme qui a reçu bon nombre d’eux est Claude Loiselet le régisseur. Je le remercie particulièrement pour tous les renseignements qu’il m’a communiqués. Il a d’ailleurs reçu des mains de Jean Nohain un livre d’or qui recèle des richesses innombrables.

Vous accueillerez les petits Rwandais et Miss France

Puis, la propriété a été acquise par le Département du Loiret. Pendant une grosse paire d’années il l’a utilisé pour accueillir des petits Rwandais. C’était à la suite des massacres et génocides dus à la guerre entre les Tutsis, Hutus et Twa dont l’histoire est racontée.

Enfin, pour terminer l’histoire sur une note plus optimiste, l’épilogue évoque la vie et l’élection de Sonia Rolland comme Miss France. Avant qu’elle ne fonde l’Association Sonia Rolland pour les enfants avant de devenir Maisha Africa.

.

Récits historiques des quais d’Orléans

ce livre sur l’histoire du commerce de Loire à son apogée, a reçu le

Premier Prix Roman Terroir à Mazamet

Récompense pour le Prix Roman Terroir 2018 au salon international du livre de Mazamet pour les Récits Historiques des quais d’Orléans

Premier prix ROMAN TERROIR

au salon international du livre de MAZAMET en 2018

en savoir plus https://librebonimenteur.net/x3z2

.

Six récits qui racontent le temps de gloire

de la Loire et de ses Mariniers

L’apogée du commerce

avec les Îles de l’Atlantique

et les Pays de la Méditerranée.

.

Marine de Loire

La Marine de Loire est le personnage principal

qui transporte le sel, le sucre,

la houille, le vin, les tissus et autres denrées.

.

Trois ports sur la Loire à Orléans

Recouvrance pour le commerce avec l’Atlantique

La Poterne pour le commerce avec la Méditerranée

Les Jacobins pour les séjours de longue durée ou les réparations

Pour en savoir plus :

https://librebonimenteur.net/lz2u

.

Récits historiques de l’Orléanais, du Val de Loire, Beauce, Sologne

Récits historiques de l'Orléanais, Val de Loire, Beauce, Sologne, un livre de Jean-Louis Riguet

Récits historiques de l’Orléanais, Val de Loire, Beauce, Sologne, un livre de Jean-Louis Riguet

 

Dans les Récits historiques de l’Orléanais, Val de Loire, Beauce, Sologne, Jean-Louis Riguet raconte sept récits, dont le premier remonte à l’époque Gallo romaine. Ils sont présentés par ordre chronologique et se terminent par la Guerre de 1870.

Deux récits sur le côté Ouest de l’Orléanais, dont un en Sologne

La Butte des élus (Mézières-lez-Cléry)

A quelle époque remonte la coutume qu’observent encore les jeunes femmes,

qui escaladent la Butte des Elus, pour avoir un enfant ?

La Grotte du dragon (La Chapelle Saint-Mesmin et Saint-Pryvé-Saint-Mesmin)

D’où provient le nom de la grotte du dragon de la Chapelle-Saint-Mesmin ?

 

Le Pigeonnier (Boigny-sur-Bionne)

Savez-vous que le roi Louis VII épousa en deuxièmes noces Constance de Castille

à la Commanderie de Boigny-sur-Bionne, après son mariage et son divorce calamiteux

avec Aliénor d’Aquitaine ?

 

Les Jeanne (Orléans et partout en France)

De toutes les légendes qui courent sur Jeanne d’Arc,

laquelle est la plus vraisemblable ?

 

La Pierre du Duc (Saint-Hilaire-Saint-Mesmin)

Connaît-on vraiment les circonstances dans lesquelles le duc de Guise

trouva la mort à Saint-Hilaire-Saint-Mesmin, pendant les guerres de Religion ?

 

Lapin le balafré, chauffeur (Orgères-en-Beauce)

La terrible réputation qui poursuit les chauffeurs d’Orgères-en-Beauce

est-elle méritée ?

Le Vaillant général (Loigny-la-Bataille)

Se souvient-on encore des tragiques événements de la guerre de 1870

qui se déroulèrent en Beauce ?

.

C’est à ces questions que ces récits d’histoire tentent de répondre.

Des récits courts mais faciles à lire.

.

Une trilogie sur les trois guerres

Augustin, ma bataille de Loigny

Augustin ma bataille de Loigny un docu-fiction de Jean-Louis Riguet

Augustin ma bataille de Loigny un docu-fiction de Jean-Louis Riguet

 

1870, la bataille entre les Prussiens et les Français fait rage. Les Bavarois réquisitionnent le château de Villeprévost, situé  à 3 km de Loigny. Avec une idée derrière la tête, le transformer en hôpital de campagne.

Elle se déroule en décembre 1870 à Loigny la Bataille. En définitive, elle a été meurtrière. Ainsi, elle opposait l’armée de la Loire avec les Zouaves Pontificaux aux Bavarois et Prussiens. Le château de Villeprévost tout proche a été transformé en hôpital de campagne,. Après avoir vu quelques décennies plus tôt l’instruction du procès des Chauffeurs d’Orgères par le juge Fougeron, son propriétaire.

Une boucherie

Hélas, en dehors de la boucherie constatée, elle n’aura servi à rien puisque les positions du soir seront les mêmes que celles du matin.

Ainsi, l’histoire d’Augustin dans sa bataille de Loigny permet de revivre cette bataille meurtrière.

A travers le personnage d’Augustin, régisseur du château, Jean-Louis RIGUET nous fait vivre ces faits historiques. Ceux-ci ont profondément marqué le territoire beauceron. Ainsi, nous retrouvons localement de nombreuses traces. Aussi les armées semblent prendre vie sous la plume de l’auteur, les prussiens d’un côté, les zouaves pontificaux de l’autre.

Des victimes

Pendant cette période, cette bataille se déroule à Loigny-la-Bataille (Eure et Loir – Beauce – France). Conséquence : énormément de victimes.

Ainsi, l’action de ce livre se situe dans le château de Villeprévost, tout à côté, transformé en hôpital de campagne par les Bavarois. Auparavant, dans celui-ci leprocès des Chauffeurs d’Orgères (dont l’épopée est racontée également) a été instruit.

Plus d’infos : https://librebonimenteur.net/qm29

.

Aristide, la butte meurtrie, Vauquois (1914-1918)

Première de couverture d'Aristide, la butte meurtrie Vauquois (1914-1918) - Prix Marie Chantal Guilmin en 2015

Première de couverture d’Aristide, la butte meurtrie Vauquois (1914-1918) – Prix Marie Chantal Guilmin en 2015

Ce livre a reçu le prix Marie-Chantal Guilmin en 2015.

Le livre est un roman sur la butte meurtrie à Vauquois, un roman historique relatant la vie d’un homme et d’une famille pendant la guerre de 1914-1918. La bataille a pour enjeu la Butte de Vauquois.

Aristide est le petit-fils de Louise et Jean-Baptiste. Ceux-ci étaient les amis d’Augustin qui s’est illustré à Loigny-la-Bataille pendant la Guerre de 1870, au Château de Villeprévost. Ces faits historiques sont contés dans un roman, Augustin ma bataille de Loigny, réédité par BoD, en vente sur ce site.

La butte de Vauquois

Aristide a 20 ans à la déclaration de la Guerre de 1914. Enrôlé dans un régiment, il va combattre sur la butte de Vauquois, près de Verdun et du massif de l’Argonne. La butte meurtrie de Vauquois, un haut fait de guerre pour les Orléanais ! Ainsi, Aristide participe à l’enfer qui sévit sur cette butte et dans toute la région. Marqué, ces quatre années de guerre sans pitié l’ont blessé, meurtri. Il en conserve des séquelles jusqu’à la mort. Pendant ce conflit tragique, Germaine lui donne un enfant, André.

Le drame humain d’une famille orléanaise dans un cauchemar guerrier !

Le personnage principal, Aristide, est un jeune homme issu d’une famille beauceronne. Il vit près du château de Villeprévost à Tillay-le-Peneux, près de Loigny-la-Bataille. Cette famille vit la guerre de 1870 dans ce château transformé en hôpital de campagne par les Prussiens. Son histoire a été relatée dans AUGUSTIN ma bataille de Loigny.

Un haut fait de guerre

Le roman narre la vie d’Aristide sur la butte meurtrie, et de sa femme Germaine restée à Orléans. La Butte de Vauquois est un haut fait de la guerre en 1914-1918, tout près de Verdun.  Ce livre évoque également les aspects affectifs résultant de ces années de guerre.

Les faits historiques relatés sont véridiques. A tel point qu’un monument commémoratif a été édifié quelques années après la fin de la guerre, avec une participation financière importante de la ville d’Orléans.

Un devoir de mémoire.

.

André, dans le tumulte de 39-45

Première de couverture d'André dans le tumulte de 39-45, un docu-fiction de Jean-Louis Riguet

André dans le tumulte de 39-45 un docu-fiction de Jean-Louis Riguet

André dans le tumulte de 39-45 est un docu-fiction. Ce roman docu-fiction historique relate la vie d’un homme et d’une famille pendant la guerre.de 1939-1945.

Ainsi surgit un drame humain d’une famille Orléanaise dans un cauchemar guerrier !

Le parcours du combattant

D’abord, André est parti d’Orléans vers l’est de la France. Ensuite, transbahuté dans le nord il ira jusqu’en Belgique jusqu’à Anvers. Avec la débâcle de Dunkerque, il fera un voyage en bateau jusqu’en Angleterre. D’où il sera renvoyé. Alors un retour sur Orléans s’impose. Lors de l’exode il rejoint enfin la Résistance dans le Maquis de Lorris.

André est le fils d’Aristide et Germaine. Ils étaient les descendants des amis d’Augustin qui s’est illustré à Loigny-la-Bataille pendant la Guerre de 1870, au Château de Villeprévost. Ces faits historiques sont contés dans un roman, Augustin ma bataille de Loigny. Aristide s’est lui illustré sur la Butte de Vauquois, dernier rempart avant Verdun, pendant la Grande Guerre. Ces faits historiques sont relatés dans un roman, Aristide la butte meurtrie (Vauquois 1914-1918).

131ème Régiment d’Infanterie à Orléans

Aristide a 20 ans à la déclaration de la Guerre en septembre 1939. Il se trouve enrôlé dans le 131ème Régiment d’Infanterie à Orléans. L’est le voit quelques jours sans armes et le nord l’accueille jusque du côté d’Anvers. Là, il connait les affres de la débâcle jusqu’à Dunkerque. Il rentre ensuite à Orléans où il arrive en plein exode. Bientôt les Allemands occupent la ville. Il y retrouve Germaine, sa maman, et Anita, sa compagne, en plein départ pour le sud de la Loire. Il n’attend pas longtemps pour entrer en Résistance dans le Maquis de Lorris, en pleine forêt d’Orléans.

Comment survivre dans cette tragédie humaine ?

Le personnage principal est André, un jeune homme issu d’une famille beauceronne. Celle-ci vit près du château de Villeprévost à Tillay-le-Peneux, près de Loigny-la-Bataille. Cette famille vit la guerre de 1870 dans ce château transformé en hôpital de campagne par les Prussiens. AUGUSTIN ma bataille de Loigny en raconte l’histoire.

Les parents d’André, Aristide et Germaine, ont eu aussi connu les affres de la guerre. Celle de la Grande Guerre, avec tout son lot de misère, de malheur et de séquelles. Aristide la butte meurtrie (Vauquois 1914-1918) raconte cette histoire dramatique.

Le Maquis de Lorris

Le roman relate la vie d’André pendant la guerre. D’abord avec le 131ème Régiment d’Infanterie et ensuite avec le Maquis de Lorris et la Résistance Française à l’intérieur du pays. André rencontre des hommes qui lui relatent l’exécution des Fusillés de Châteaubriant parmi lesquels Guy Môquet.

Les faits historiques relatés sont véridiques. Comme les deux premiers opus de cette trilogie, il s’agit plus de docu-fiction que de romans historiques.

Un devoir de mémoire.

.

Eliminations pour un héritage

Et même celui qui, sous le couvert d’un roman d’enquête, parle des spécialités Orléanaises : Eliminations pour un héritage

Eliminations pour un héritage, un roman d'enquête dans les spécialités orléanaises, par Jean-Louis Riguet

Eliminations pour un héritage, un roman d’enquête dans les spécialités orléanaises, par Jean-Louis Riguet

Elimination pour un héritage est un roman enquête dans les spécialités Orléanaises à l’occasion d’un décès par meurtre d’un président d’association. Par précaution, avant de mourir dans des circonstances particulières, celui-ci instituent des légataires universels. Dans le but de complexifier les choses, ils lèguent ses biens aux membres du conseil d’administration de cette association.

Un testament

Dans son testament, il a truffé le texte de conditions à remplir pour pouvoir hériter à une certaine date. Un exécuteur testamentaire nommé en la personne d’un avocat va réaliser une enquête. Ce sera l’occasion de visiter des spécialités orléanaises. Parmi les conditions imposées, il faut nécessairement travailler pour l’une des spécialités. Le simple fait de comercialiser n’est pas suffisant. Ainsi, c’est même disqualifiant.

Dans cette enquête, la question est de savoir qui remplit les conditions imposées et qui finalement héritera. Les péripéties abondent, les détails historiques foisonnent, les rebondissements sont de mise.

Un roman enquête mêlant une intrigue et l’histoire.

Pour en savoir plus, suivez ce lien :  https://librebonimenteur.net/3gbv

Livres à base historique de Jean-Louis Riguet auteur
Livres à base historique de l'auteur Jean-Louis Riguet

.

© Jean-Louis RIGUET 19 novembre 2019

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

librebonimenteur.net vous recommande les articles suivants :

Une promenade dans Paris : https://librebonimenteur.net/gvns

De beaux paysages de montagne : https://librebonimenteur.net/43m1

Magali Guyot : https://librebonimenteur.net/3c6y

.
 
Publicités
jeanlouisriguet-librebonimenteur

53 ans au service du Notariat Français. Aujourd'hui, j'écris des livres, principalement des docu-fictions, des récits historiques, des romans d'enquêtes, de la poésie. Vous trouverez sur librebonimenteur.net des chroniques sur les livres et l'art en général.

You must be logged in to post a comment

%d blogueurs aiment cette page :