Harmonie Rouffiange, artiste accomplie

Harmonie Rouffiange, artiste accomplie

Harmonie Rouffiange, artiste accomplie, Belge de surcroît, a toujours voulu être artiste. Elle a tout fait pour, notamment le Conservatoire Royal de Mons. Le travail sur son corps, sa voix, a été de tous les instants. Elle a appris à danser, à jouer la comédie. Sa passion se véhicule un peu partout dans plusieurs milieux. Elle sait tout faire dans ce monde du spectacle et rien d’autre.
Harmonie Rouffiange a bien voulu prendre sur son temps pour répondre aux questions de JL à l’écoute de… Qu’elle en soit remerciée !
 

JL à l’écoute de …

Aujourd’hui Harmonie Rouffiange, une artiste accomplie

Harmonie Rouffiange, artiste - crédit photo Jean-Louis Riguet
Harmonie Rouffiange - crédit photo jean-louis Riguet

 

Faisons connaissance, Harmonie Rouffiange

 

Vous avez un joli prénom, Harmonie. Quel est votre parcours ?

Je suis Harmonie Rouffiange.

J’ai toujours su que je voulais être artiste. Comédienne ou Danseuse. Aujourd’hui, je suis les deux, car selon moi, l’un ne va pas sans l’autre. On ne peut pas travailler son corps sans travailler sa voix et inversement. J’ai un parcours un peu atypique, car après avoir fait le Conservatoire Royal de Mons en 2010 (Belgique), j’ai voyagé avec ma passion dans tous les milieux possibles : théâtre, cinéma, radio, télévision, danse, club Med, événementiel… Je ne suis pas restée dans un répertoire classique de comédienne. Je me suis en quelque sorte présentée à toutes les portes possibles et inimaginables, car je n’ai jamais voulu prendre un travail alimentaire et attendre le week-end pour vivre. Mon travail est toute ma vie.

 

Vous indiquez que vous vouliez être comédienne ou danseuse. Que faisiez-vous avant (ou parallèlement à) la pratique de vos arts ?

J’ai le sentiment d’être née artiste. Je n’ai jamais songé à faire quelque chose qui ne serait pas artistique, car je suis assez maladroite dans les autres domaines. Je ferai une très mauvaise secrétaire par exemple, j’égare les papiers et ne m’y intéresse pas (rires).

 

Avez-vous une passion ?

Mon métier est ma passion. Je fais du sport avec une coach pour ma ligne et mon mental et je prendre des cours de chant en particulier une fois par semaine. J’adore aussi les animaux. Je suis végétarienne à tendance vegan pour eux et j’aimerais m’impliquer davantage.

 

Harmonie Rouffiange artiste - crédit photo Jean-Louis Riguet
Harmonie Rouffiange marraine du Salon International du livre de Mazamet en 2019 - crédit photo jean-louis riguet

Une adepte des réseaux sociaux

Comment vous faites-vous connaître ? Comment allez-vous à la rencontre de vos admirateurs ?

Je vais à chaque casting ou rendez-vous que je trouve et qui me correspond. J’ai créé mon site internet avec une « designeuse », j’ai ma page Facebook et mon compte Instagram. De nos jours, les likes remplacent les admirateurs. Le virtuel prend le contrôle. Je suis un peu nostalgique de cette période, car c’est mon grand-père qui m’a élevée. J’ai grandi sans ces choses-là et pourtant aujourd’hui je ne sais tristement plus m’en passer.

Mon métier m’apporte toujours de nouvelles rencontres et péripéties.

Harmonie Rouffiange

Harmonie Rouffiange, une carrière intéressante

Depuis quand pratiquez-vous ? Qu’avez-vous déjà réalisé ?

Depuis toute petite déjà, j’ai toujours interprété les œuvres des autres. Ce vécu fait qu’aujourd’hui je me suis mise à enfin oser écrire un premier « seule en scène » sur mon parcours. Je suis cependant très pudique avec mon écriture, alors que je ne le suis paradoxalement pas dans la vie. Un jour, je le terminerai et j’oserai peut-être le livrer au public.

Pouvez-vous nous parler de votre dernière œuvre ?

Dernièrement, j’ai tourné dans le long métrage Nous malgré lui de Romuald Lété, en tant qu’actrice principale, et je viens de terminer de tourner dans la série belge RTBF Unité 42 dans le rôle de Déborah Dumont.

 

Romuald Lété, réalisateur

 

Où peut-on vous suivre dans votre progression ?

www.harmonierouffiange.be

Mais notre ami Google pourra vous aider aussi.

Quatre pour le prix d'une Harmonie Rouffiange

 

Harmonie Rouffiange, une artiste accomplie mais une fille cash

 

Vous recommandez-vous d’une école ?

Je suis pour l’école de la vie…

 

Avez-vous reçu un conseil le plus important ?

Ne pas faire semblant.

 

Que préférez-vous faire comme style d’œuvre ou d’activité ?

Je dirai que je me situe dans un registre plutôt dramatique comme Gervaise d’Émile Zola, mais mon physique est souvent plus sollicité pour de la comédie. Peut-être qu’un jour on arrivera à passer au-dessus des clichés. Je viens de passer 36 jours de tournage pratiquement sans maquillage ni artifice. Il faut croire que ça avance ou que du moins ça ne recule pas…

 

Harmonie Rouffiange danseuse

 

Une femme qui travaille seule sans être solitaire

 

Comment travaillez-vous ?

Je préfère en général tout gérer moi-même, mais je ne peux pas jouer seule éternellement. Il faut aussi s’ouvrir aux autres, et tenter de les comprendre sans jugement, car nous n’avons pas le même vécu…

 

Où puisez-vous votre inspiration, Harmonie Rouffiange ?

Je réalise souvent la carte d’identité de mes personnages, et un jour je deviens qui on me demande d’être. Je suis quelqu’un qui n’est jamais à court d’idées, c’est plutôt apprendre à me canaliser qui est éprouvant…

 

Avez-vous eu des commandes d’œuvre à réaliser ?

J’aimerais un jour pouvoir jouer mon propre rôle au cinéma, car finalement du haut de mes 31ans, mon métier m’a fait vivre plus d’une vie. Je voudrais y démontrer que tout n’est pas si glamour que cela. Parler de la condition des artistes, de notre quotidien, de l’absurdité du système, des pratiques de la fgtb, de l’onem, du forem[i]… une face cachée au public qui mériterait d’être dévoilée.

 

Quel conseil donneriez-vous aux amateurs de votre ou de vos arts ?

L’authenticité et la vérité. Le reste, ce n’est que du marketing.

 

[i] Organismes belges concernant les intermittents du spectacle.U

Harmonie Rouffiange

L’éclectisme dans les goûts et les couleurs

Êtes-vous éclectique dans le choix de vos auteurs ou compositeurs préférés ? Vos artistes préférés ?

Je suis éclectique dans tous mes goûts.

En littérature, je navigue de Zola à Breton en passant par Rodrigo Garcia.

En musique, je passe d’Édith Piaf à la musique du monde, par du Slam ou rap.

Tant que ça me touche, le style m’importe peu.

Je dois être une des rares filles que tu peux retrouver à la fois à un concert de Saez, de Britney ou de Raphaël. C’est perturbant pour l’entourage, ils aiment te mettre dans une case et moi, je rentre dans tout et rien à la fois…

Pouvez-vous nous parler de votre dernière activité artistique ?

Je suis en répétition pour la pièce de théâtre le Sentier 89 de Geoffrey Van Hecke.

C’est surréaliste, drôle, décalé, mais intelligent. On jouera à partir de fin août sur Bruxelles. Je termine d’ailleurs vite cette interview pour retourner à mon étude.

Harmonie Rouffiange artiste - crédit Jean-Louis Riguet
Harmonie Rouffiange marraine du Salon international du livre de Mazamet - crédit photo jean-louis riguet

Les nouveaux projets d’Harmonie Rouffiange

Travaillez-vous sur de nouveaux projets ?

J’ai également un projet de court métrage dont le rôle principal m’a été confié. Je ne peux pas en dire plus pour l’instant, mais j’y travaillerai avec un adolescent autiste et c’est quelque chose qui me tient particulièrement à cœur. En effet, j’ai été contrainte d’arrêter d’enseigner le théâtre dans l’enseignement spécialisé par manque de temps, donc ce sera ma petite revanche.

Avez-vous des dates à venir ?

Rendez-vous au Sablon de Bruxelles à partir du 23 août 2019…

Où peut-on suivre vos actualités ?

Harmonie Rouffiange

Site    www.harmonierouffiange.be

Page Facebook    https://www.facebook.com/harmonieartiste

Instagram   harmonieartiste

————–

Interview d’Harmonie Rouffiange réalisée le 16 mai 2019

 

Harmonie Rouffiange

.

Je remercie sincèrement Harmonie Rouffiange d’avoir eu l’amitié de se livrer à ce jeu des questions-réponses.

.

Auteur, sculpteur, peintre, photographe, acteur, comédien, théâtreux, styliste, musicien, chanteur, colleur de papiers, en un mot artiste  sans discrimination de l’art pratiqué,

si vous aussi, vous êtes intéressé par mon écoute et la publication sur ce blog, merci de vous manifester par e-mail soit directement sur le site soit à l’adresse suivante : jlriguet@gmail.com.

La publication sur le site est ponctuelle au gré des réceptions des questionnaires.

Chaque chronique est ensuite partagée sur Facebook, Twitter, Linkedin, Google+, Pinterest et parfois Tumblr.

.

Pour se manifester si vous êtes intéressé par le questionnaire : jlriguet@gmail.com

.

© Jean-Louis RIGUET 22 mai 2019

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

 

.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.