Écrire un livre, pourquoi ?

Ecrire un livre – Jean-Louis Riguet

Entre deux pages, je me suis posé cette question. J’aurais pu faire un livre, mais j’ai préféré être moins ambitieux. Je me contenterai de cet article, tant le fond et la forme d’un ouvrage sont éclectiques.

Un grand nombre de livres sont régulièrement publiés en France et dans le monde. Tous les sujets sont abordés. Ils racontent de multiples histoires. Mais quelles sont les motivations à l’origine de ces ouvrages ? Pourquoi en réalité

Écrire un roman pour soi et parfois pour guérir

La motivation pour écrire peut être le sentiment impérieux que l’histoire retenue dans la tête de l’auteur doit être racontée, qu’elle s’impose. Totalement imaginaire, elle peut aussi trouver ses racines dans la réalité. Un livre peut ainsi être le moyen de narrer une expérience, de réaliser un bilan de vie ou d’une expérience particulière. Il peut représenter un instrument thérapeutique utilisé pour surmonter un événement éprouvant du passé.

Écrire peut également constituer un défi. Un défi pour prouver quelque chose et laisser une trace derrière soi. Dans ce cas, l’écriture va souvent procurer un sentiment d’accomplissement. Et la joie d’avoir créé une œuvre qui peut être diffusée et partagée.

Écrire un ouvrage pour transmettre et partager

Le livre peut résulter de la volonté de pérenniser des recherches effectuées sur un sujet particulier par goût intime. Ou dans un cadre universitaire. De manière plus spécifique, un livre peut permettre de transmettre un héritage familial. Ou encore une trajectoire personnelle ou un savoir-faire que l’on ne souhaite pas voir s’éteindre. Un professionnel peut vouloir faire connaître son métier en racontant anecdotes et histoires vécues. La motivation peut également être volontairement altruiste. Notamment lorsque un livre a pour vocation d’aider les autres, comme un ouvrage de développement personnel. Le livre peut aussi, malgré son caractère public, représenter un message qui s’adresse en réalité à un parent ou à un être cher.

Écrire un livre pour prendre sa place dans la société ou en créer une nouvelle

Le point de départ de l’écriture peut être la volonté de défendre un point de vue. Voire de convaincre un sujet de société. Le livre peut aussi avoir pour objectif d’être le plus précis possible sur un fait divers ou une affaire judiciaire.

La motivation de l’auteur peut également être la revendication de sa place dans la société grâce à ses idées et sa vision du monde. Le livre peut alors être polémique, volontairement choquant pour faire parler de lui ou bouger les choses.

Écrire un livre et plus particulièrement un roman, c’est surtout une envie de liberté, de s’affranchir des normes. C’est la possibilité de créer un nouvel univers. Et d’emporter les lecteurs, petits et grands, dans un monde imaginaire et merveilleux…

Vous aussi, vous avez envie d’écrire un livre. Faites part de votre expérience dans un commentaire au bas de cet article.

© Jean-Louis RIGUET  07 janvier 2020
Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

Add Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pour retrouver tous les livres de Jean-Louis RiguetRendez-vous dans la Boutique de l'écriveur
+ +