Publié par Laisser un commentaire

dossier de presse

Pour votre information, lisez le dossier de presse du livre Le Bâtard de la folie, le dernier roman de Louis-Jean Teugir publié aux éditions Prem’édit.

Dossier de presse du livre


LE BÂTARD DE LA FOLIE

Le Bâtard de la folie un roman de Louis-Jean Teugir
Les éditions Prem’édit publient le nouveau roman de Louis-Jean Teugir : Le bâtard de la folie

Résumé
Le Bâtard de la folie


Un homme en fin de carrière revient sur les conditions de son enfance dans le hameau de la Folie, particulièrement sordide. Mère miséreuse, père inconnu, peut-être un riche protecteur.
Grâce à son courage et sa volonté, il réussit à exercer la profession d’avocat, professionnel reconnu de ses pairs. Au gré des circonstances, des adversités et de ses rencontres, il avance dans des conditions particulières vers la sortie, vivant des moments de vie singuliers contés
dans une narration bien organisée. Il souhaite prendre sa retraite progressivement en s’associant. Il rencontre alors des difficultés lui interdisant de mettre en œuvre une stratégie bien définie. Son parcours chaotique est surprenant.
Sa fin est étonnante. L’homme reviendra-t-il à ses origines, du moins portent-elles le même nom.

Quel parcours ! Quelle fin !

Quatrième de couverture du roman Le Bâtard de la folie de Louis-Jean Teugir
Quatrième de couverture du roman Le Bâtard de la folie de Louis-Jean Teugir publié par Prem’édit

20 € – 186 Pages
Disponible sur : Prem’édit  

Sur ce site : Le Bâtard de la folie


N° ISBN : 9782379040702

Le bâtard de la folie par Louis-Jean Teugir
Le nouveau roman de Louis-Jean Teugir, Le Bâtard de la folie, aux éditions Prem’édit, une sélection Carolus


L’auteur


Jean-Louis Riguet, autodidacte, ancien notaire, écrit depuis plusieurs années, mais n’est publié que depuis 2012.
Son œuvre a été primée à trois reprises : prix Scriborom en 2013 pour L’association des bouts de lignes, le prix Marie-Chantal Guilmin en 2015 pour Aristide, la butte meurtrie (Vauquois 1914-1918) et le prix Roman Terroir pour les Récits historiques des Quais d’Orléans au Salon international du livre de Mazamet en 2018.
Membre de la Société des Gens de Lettres, il aime l’histoire ainsi que la poésie et s’intéresse aux œuvres de fiction. Il tient un blogue https://librebonimenteur.net/ sur lequel il parle livres et arts.


Il publie les romans de fiction sous le pseudonyme de Louis-Jean TEUGIR, anagramme de Jean-Louis RIGUET.

Dossier de presse Le bâtard de la Folie

Contact

Jean-Louis Riguet alias Louis-Jean Teugir au salon du livre de l'Île de France à Mennecy en février 2020
Jean-Louis Riguet alias Louis-Jean Teugir au salon du livre de l’Île de France à Mennecy en février 2020


Blogs :
https://librebonimenteur.net
https://fr.wikipedia.org/wiki/jean-louis-riguet


Sur Facebook : https://www.facebook.com/jeanlouis.riguet.ecriveur


Prem’Edit, éditeur nouvelle génération


Prem’Edit est un éditeur qui donne le pouvoir de choisir aux lecteurs, et aux auteurs une vraie chance d’être publiés. Nos livres sont lus et choisis par un comité de lecture citoyen composé de 380 personnes.


Adresse : Prem’Edit, 16 rue des Housseaux à 77690 Montigny-sur-Loing


E-mail :
contact@prem-edit.com – Tel : 07 82 01 07 42

Dossier de presse Le bâtard de la Folie
Carolus sélection
Carolus sélection remarque des livres et en publie

 

Extraits du Bâtard de la Folie


Peut-être que rien n’est entièrement vrai,
et peut-être même pas cela.
Multatuli dans Idées, 1865.


L’homme qui perd l’honneur à cause du négoce,
perd le négoce et l’honneur.
Francisco de Quevedo dans Marcus Brutus.


1
Élisabeth


François était un avocat installé depuis plusieurs années. Il avait
comme tout un chacun pris de l’âge. Alors, il avait entrepris une
recherche d’associé, car il n’arrivait plus à faire face à l’importance de
la tâche que générait son cabinet d’avocat. Il avait beaucoup hésité.


Son choix s’était finalement porté sur une jeune femme.
Tout différenciait les deux associés au moment de leur association :
Lui, venait d’une région située au sud de la Loire, aux confins de
l’Eure-et-Loir.
Elle, venait de Poitiers même.
Il, avait acquis ses connaissances sur le tas, seul, par correspondance,
parallèlement à un travail studieux dans plusieurs études et cabinets,
dans différentes régions.
Elle, avait suivi des cours à la Faculté de Droit.
Il, avait été besogneux, pendant presque vingt ans, avant de se
lancer dans l’aventure de l’exercice solitaire d’avocat en utilisant la
passerelle entre notariat et avocat.
Elle, s’était installée tout de suite, dans l’année suivant son
diplôme, comme associée dans un cabinet qui avait un très gros client
d’envergure internationale.
Il, avait alors la cinquantaine.
Elle, était âgée de trente-cinq ans.
Il, était marié, avait deux enfants.
Elle, avait un mari et un petit garçon.
Lui, possédait un physique banal, d’homme mûr, avec un peu
d’embonpoint.
Elle, était plutôt belle fille, gironde.

Il, connaissait la région où le cabinet exerçait.
Elle, venait de son pays natal.

dossier de presse


Il, avait exercé des responsabilités au sein de la profession.
Elle, aspirait à refaire le monde.
Il, pensait que l’expérience et la qualité du travail suffisaient à
développer une clientèle.
Elle, envisageait de fréquenter les clubs, les associations, les
conférences, les réunions d’information.
Il, croyait à l’efficacité besogneuse d’un travail bien fait.
Elle, comptait sur son entregent et les collaborateurs.
Il, n’avait pas d’attirance particulière pour la gestion ni pour les
finances.
Elle, était sensible à la rentabilité d’une action.
Il, n’avait jamais, pensait-il, su manager des femmes et des hommes.
Elle, croyait que l’on pouvait concevoir une idée et que le simple
fait de l’énoncer était suffisant pour qu’elle fût accomplie.
Il, savait donner des ordres, mais mal faire passer les vrais messages.
Elle, était travaillée par le pouvoir et son exercice.
Il, était timide dans l’énoncé des solutions aux problèmes, mais
déplacé et brutal devant les difficultés de certaines réalisations.
Elle, prenait facilement la parole d’une manière convaincante avec
un accomplissement contrasté sur la distance.

Dossier de presse


Voilà l’attelage qui avait été constitué pour conquérir sinon le
monde, du moins une partie de la population locale intéressée par les
activités qu’ils souhaitaient développer.
Ils s’étaient rencontrés lors d’un stage professionnel, organisé par
la profession, sur les relations des associés dans un cabinet d’avocat.
Ce jour-là, ils n’avaient échangé que trois mots, mais l’essentiel avait
été exposé aux autres participants. Lui cherchait un associé. Elle ne se
plaisait pas là où elle travaillait et voulait tenter autre chose.

dossier de presse


La vie normale de François avait repris jusqu’à l’appel téléphonique
qu’elle lui avait lancé, quelques semaines plus tard.
Le moment venu, François avait accueilli Élisabeth d’une manière
affable, quoiqu’il fût un peu réservé, dans son bureau meublé sans
originalité, au troisième étage d’un immeuble récent sans grande
personnalité, mais fonctionnel.
— Bonjour, Élisabeth, lui avait-il dit, alors comme ça, vous avez
changé de point de vue?
— Oui et non.
— Par quoi commençons-nous ?

— Je souhaiterais tout d’abord étudier les comptes, avoir les
bilans des trois dernières années, les déclarations d’impôts.
— Pas de problèmes. J’ai tout mis dans une pochette. J’ai mis
cinq ans au lieu des trois habituels. Je pense que vous aurez ainsi une
meilleure vue de l’ensemble.
— C’est parfait. J’emporte tout et, une fois mon étude faite, je
reprends contact avec vous pour vous faire part de ma réponse.
— OK. Je vous signale quand même que je suis en discussion
avec une autre candidate qui a plusieurs semaines d’avance sur vous.
Ne tardez pas.
— N’ayez crainte, j’ai compris le message. À bientôt.
Le corps de la jolie blonde, enveloppé dans une robe légère sous
une veste rose fuchsia, chargé d’un sac besace d’un côté et d’un
porte-documents, disparut dans l’ascenseur avec élégance. François
reprit ses activités d’une manière un peu distraite, encore chargé de
l’émotion de cette discussion.


Puis, tout s’était enchaîné. Finalement, après bien des tergiversations,
des exigences, des discussions à n’en plus finir, elle avait consenti à
une association, qui avait été réalisée dans les six mois suivants.
Si le début avait été idyllique, la fin s’avérait plus difficile.

Dossier de presse Le bâtard de la Folie
Photo partielle de la première de couverture du roman Le bâtard de la folie de Louis-Jean Teugir
Photo partielle de la première de couverture du roman Le bâtard de la folie de Louis-Jean Teugir publié chez Prem’édit

.

La boutique de l’écriveur 

Vous pouvez acheter les livres de l’auteur sur un site sécurisé :

https://librebonimenteur.net/yddb

.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.