JL à l’écoute de … Aujourd’hui, Christine Souchon

Christine Souchon est lyonnaise d’origine mais stéphanoise de cœur depuis 23 ans.
En 2003, après l’obtention du diplôme d’ESC de Saint-Étienne, elle aurait aimé préparer une thèse, mais pour des raisons personnelles elle ne l’a pas fait. Alors, faute d’écrire, elle noircissait des carnets de ses réflexions sur les religions et le capitalisme.

Au décès de son père, en 2010, l’envie de travailler sur un manuscrit a germé et est devenue de plus en plus pressante. Réaliser son rêve avant que la mort ne nous mange. Mais avec l’intensité de sa vie professionnelle – banque/assurances – recrutement – et ses responsabilités familiales, elle ne pouvait pas dégager le temps nécessaire à l’écriture d’un roman.
En 2012, après 10 ans de vie Corrézienne, elle et sa famille sommes revenus sur la région stéphanoise.
Depuis février 2016, elle se consacre à l’écriture. En parallèle elle a créé, début 2018, son entreprise d’animation d’ateliers d’écriture et parolière, « L’arc-en-ciel de mots ».
Et en septembre 2020, elle a fondé l’association « Les artisans des mots » pour créer et diffuser des projets culturels avec des artistes stéphanois et offrir à tous des bulles d’évasion multi-sensorielles.

Christine Souchon- Ecrivain

Qu’aimez-vous ou pratiquez-vous comme autre art ? Quelle est votre passion ?

J’aime les films contemporains, mon rêve absolu serait de produire un film mais je n’ai pas les compétences.
Je suis également une grande lectrice.

Qu’attendez-vous de vos lecteurs, admirateurs ? Comment vous faites-vous connaître ?

Je demande à mes lecteurs d’envoyer leurs retours sur les réseaux sociaux. Les critiques font toujours avancer. J’ai un compte Facebook et Instagram. J’aime aussi les rencontrer lors des dédicaces et salons du livre. Mon association a un site internet : lesartisansdesmots.com

Faites-vous des rencontres, des lectures ou des conférences sur vos ouvrages ?

J’aimerai faire des lectures ou des conférences mais je n’ai pas encore eu l’occasion.

Depuis quand écrivez-vous ? Qu’avez-vous déjà écrit ?

J’écris depuis 2016.
La duologie des « Arcs-en-ciel » publiée chez Evidence Edition est un thriller planétaire engagé. Le Tome 1 « Les arcs-en-ciel des mots » est sorti en janvier 2018 en broché et je l’ai enregistré sans être payée en retour, ni dédommagée de mes frais, en audio fin 2018. Le Tome 2, « Les chimères des Arcs-en-ciel », est sorti en janvier 2021 en broché.

Pouvez-vous nous en parler de votre dernier livre ?

Le conte interactif « Du monde d’Aionios » est sorti en octobre 2021 chez Faralonn Edition. Il comporte le texte écrit, des illustrations et des QR Codes sur lesquelles les lecteurs plongent entièrement leur attention dans l’histoire car ils m’entendent la raconter et aussi tous les bruitages et les musiques singuliers.

Bastien Vidal du groupe Alkabaya m’a enregistré et nous avons créé ensemble les bruitages et les musiques. Fabien Saint-Val de la maison d’édition Faralonn a imaginé les 15 illustrations.
Ce travail d’équipe soutenu par le très grand professionnalisme de l’équipe de la maison d’édition Faralonn permet à tous d’accéder à la lecture et à l’imaginaire.
Ce conte fait partie d’un concept artistique englobant plusieurs disciplines : l’écrit, l’illustration, la voix off, l’exposition sur kakémonos, la musique, les ateliers d’écriture, la mise en scène et le spectacle vivant interactif.

Où peut-on se procurer vos ouvrages ?

Les 3 ouvrages sont distribués par Hachette donc disponibles dans toutes les librairies, également sur les sites internet des maisons d’Edition, Evidence et Faralonn et sur Amazon.

Quelle est votre position par rapport aux publications à compte d’éditeur, à compte d’auteur ou à compte participatif ? Aux e-book ?

Je travaille à compte d’éditeur, chacun choisit la formule qui lui convient.
Je préfère les versions brochées ou audio aux e-book, mais encore une fois chacun lit comme il le souhaite. Le principal est de lire.

Quel est le conseil le plus important que-vous-ayez reçu ?

Reste toi-même.

Quel conseil donneriez-vous aux amateurs d’écriture ?

Persévérez et entourez-vous de personnes bienveillantes mais critiques.

Que préférez-vous écrire ou lire : des romans, des poésies, des essais, des nouvelles, des biographies ?

Je préfère écrire des romans avec une base de réalisme, je me documente pendant un an avant l’écriture d’un manuscrit.
J’aime également imaginer des contes ou des histoires courtes, mais toujours avec beaucoup de documentations.

Comment écrivez-vous ? 

Seule chez moi. Sur des carnets puis sur l’ordinateur.

Où puisez-vous votre inspiration ?

De la réalité, de nos sociétés.

Comment construisez-vous vos intrigues, vos personnages ? Vos personnages sont-ils toujours imaginaires ?

Mes personnages sont un mélange des hommes et des femmes de notre société.
Je construis une fiche d’identité pour chacun : caractéristiques physique, morale, intellectuelle, leur parcours, leurs idées, leur projets… Mes intrigues sont liées à l’avancement des personnages

Quels sont vos auteurs préférés ?

Gaël Faye, Jo Nesbo, Henri Troyat, Franck Thilliez et beaucoup d’autres.

Que lisez-vous en ce moment ?

« L’attentat patriote » de Robert Ludlum. Je le lis car un libraire stéphanois m’a dit que le diptyque des « Arcs-en-ciel » s’approchait de cet auteur américain d’espionnage et engagé.

Travaillez-vous sur de nouveaux projets ?

Sur deux projets. Un roman où j’aborde l’Angleterre des années 20 aux années 50.

Et en parallèle de l’avancement du projet du Monde d’Aionios porté par l’association Les artisans des mots, je travaille sur le deuxième projet de l’association. Le titre est « Au cœur des 7 collines » le concept mêle des œuvres d’art réalisées sur la ville de Saint-Etienne par Ernest Czizek et une histoire singulière que je suis en train de terminer.

Avez-vous des dates d’événements à venir ?

Après le salon du livre le samedi 13 novembre à Chazelles sur Lyon dans le département de la Loire, 42, je serai sur le marché de Noël le dimanche 5 décembre à Unieux, 42.
Et une dédicace le samedi 11 décembre à la librairie Aux fils des pages à Roche la Molière, 42.

Où peut-on suivre vos actualités ?

Mon compte Facebook
Mon compte Instagram
Le site de l’association Les artisans des mots (et réseaux sociaux de l’association : Facebook et Instagram)

Christine Souchon
Le 06 novembre 2021

Je remercie sincèrement Christine Souchon d’avoir eu l’amitié de se livrer à ce jeu des questions-réponses.

© Jean-Louis RIGUET le 19 novembre 2021
Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

Add Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.