Eliminations pour un héritage, enquête

20,00

Eliminations pour un héritage, roman d’enquête de Jean-Louis Riguet. Livre dédicacé par l’auteur envoyé à l’acheteur, sans retour possible.
Un roman d’enquête
Carolus éditions
ISBN numérique : 979-10-262-1464-9
EAN papier : 9791026214656

10 en stock

Catégories : , , Product ID: 528738

Description

ELIMINATIONS POUR UN HERITAGE

Roman d'enquête

Eliminations pour un héritage, un roman enquête, un voyage dans les spécialités orléanaises

Eliminations pour un héritage est un roman enquête dans les spécialités Orléanaises à l’occasion d’un décès par meurtre d’un président d’association. Par précaution, avant de mourir dans des circonstances particulières, celui-ci instituent des légataires universels. Dans le but de complexifier les choses, ils lèguent ses biens aux membres du conseil d’administration de cette association.

Dans son testament, il a truffé le texte de conditions à remplir pour pouvoir hériter à une certaine date. Un exécuteur testamentaire nommé en la personne d’un avocat va réaliser une enquête. Ce sera l’occasion de visiter des spécialités orléanaises. Parmi les conditions imposées, il faut nécessairement travailler pour l’une des spécialités. Le simple fait de commercialiser n’est pas suffisant. Ainsi, c’est même disqualifiant.

Dans cette enquête, la question est de savoir qui remplit les conditions imposées et qui finalement héritera. Les péripéties abondent, les détails historiques foisonnent, les rebondissements sont de mise.

Un roman enquête mêlant une intrigue et l’histoire.
Pour en savoir plus

Extrait de Eliminations pour un héritage

« La célèbre Maison Martin-Pouret »

– Je travaillais dans la dernière maison vinaigrière, une véritable, à Orléans. En France aussi d’ailleurs. La célèbre Maison Martin-Pouret !

– Exact, cette entreprise est très connue. Elle fait des produits de qualité d’ailleurs.

– Nous sommes les derniers à produire du vinaigre et de la moutarde d’Orléans selon les traditions locales et le savoir-faire orléanais.

– C’est une maison très ancienne, je crois. Mais je ne me souviens plus de la date de sa création.

Une enquête sur le vinaigre Orléanais

– Son installation remonte à 1797, toujours à la même adresse depuis son origine. Aujourd’hui, c’est la seule, la dernière.

– J’ai eu l’occasion de participer au règlement d’une succession. La défunte était la veuve d’un ancien vinaigrier de Mardié. Quand j’ai fait l’inventaire, dans un vieux bâtiment laissé à l’abandon, deux anciennes cuves trônaient mais sans aucune joliesse. Elles n’étaient plus fières du tout, pourtant elles étaient d’une incroyable grandeur. Au moins six ou huit mètres de haut et avec un diamètre d’au moins six mètres. Les bois tenaient par l’effet du Saint-Esprit mais ils n’étaient pas encore tous piqués. J’avais été très impressionné par ce que j’avais vu. C’était triste de voir cet état d’inactivité et ces traces d’un passé actif de la vie artisanale.

– Plusieurs vinaigriers exerçaient à Mardié.

Campeur marque une pause. La suite est dans ce roman d’enquête.

Pour compléter les spécialités Orléanaises racontées dans Eliminations pour un héritage, les livres sur l’histoire locale de Jean-Louis Riguet sont nombreux, notamment :

Récits historiques des quais d’Orléans
Le château du Rondon d’Olivet raconte… son histoire de France
Récits historiques de l’Orléanais

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Eliminations pour un héritage, enquête”

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.