Publié par Laisser un commentaire

Auteurs, plus de livres, des best-sellers pas sûr ?

 Vous avez en tête d’écrire un livre. Ce sera un best-seller à n’en pas douter. C’est sûr, vous êtes un futur auteur à succès. Vous mettez toutes vos chances de votre côté, votre idée d’intrigue est géniale, vous avez déjà écrit dix pages. Il n’est pas question de vous enlever vos illusions ni votre enthousiasme.  Dans cet article, il est précisé quelques indices sur l’activité du livre en France. Allez, bon courage, c’est votre passion, ne vous découragez pas !

Plus d’auteurs, plus de livres, moins de lecteurs

Plus de livres, moins de lecteurs, c’est le constat actuel.

En vingt-cinq ans, l’on s’aperçoit deux fois plus de livres publiés, mais des tirages deux fois moins élevés.

Les livres sortent dans l’indifférence totale. La médiatisation n’existe que pour les auteurs déjà connus et ceux qui reçoivent des prix importants.

Pour qu’un livre se vende, il doit être disponible, c’est-à-dire en stock. Et celui-ci tourne de plus en plus rapidement. Une nouveauté en chasse une autre qui n’a pas trouvé son public la semaine précédente.

Dans les plus grandes librairies physiques, le nombre de titres disponibles serait de l’ordre de 50 000. Mais, la plupart des librairies font au maximum cent mètres carrés, de sorte que le stock tombe autour de 15 000 maximum.

Première de couverture de Le Baron de la disette, un roman de fiction basé sur un fait réel, de Louis-Jean Teugir
Première de couverture du livre Le Baron de la disette, un roman de fiction basé sur un fait réel, de Louis-Jean Teugir

Le lectorat vieillit. Moins de lecteurs pour plus de livres

Une telle profusion de livres n’est pas absorbable par le public. Les Français lisent de moins en moins. Moins de 60 % de ceux-ci ont lu un livre dans l’année.

Il est vrai que c’est un loisir de luxe. Les cadres lisent plus. Les lecteurs les plus nombreux sont des lectrices.

Il est bien dommage que les gens ne privilégient pas la nourriture spirituelle, celle qui enrichit, celle qui ouvre des horizons, celle qui combat les racismes en tous genres.

.

Première de couverture de Le Château du Rondon d'Olivet raconte... son histoire de France, un livre de Jean-Louis Riguet
Première de couverture du livre Château du Rondon d'Olivet raconte son histoire de France

Les chiffres du livre ne sont pas bons

On ne lit pas deux fois plus parce que l’on publie deux fois plus de livres.

Dans les maisons d’importance, les tirages ont été divisés par deux, de même que les ventes. Un livre s’édite désormais à moins de 6000 exemplaires, mais il ne s’en vend qu’environ 4000. Je ne parle pas des auteurs bien médiatisés qui en vendent plusieurs dizaines de milliers. Ce sont des exceptions.

Même dans des maisons comme Gallimard ou Grasset, en passant par d’autres, connues, beaucoup de livres se vendent à moins de 500 exemplaires, voire à moins de 250 exemplaires. Même, certains ne trouvent acquéreurs qu’à moins de 100 exemplaires.

C’est pourquoi certains auteurs accusent les éditeurs de trafiquer les chiffres de vente.

Premier Prix Roman Terroir à Mazamet
Récompense : Prix Roman Terroir 2018 au salon international du livre de Mazamet pour les Récits Historiques des quais d'Orléans

Des auteurs nombreux, mais pauvres

Les vocations sont exponentielles. De plus en plus de gens écrivent. Et ils écrivent pour être publiés. Certains s’en servent comme un développement personnel.

Le nombre d’écrivains augmente. Mais ils sont de plus en plus pauvres à cause de la mévente. Une majeure partie ne dispose pas d’un revenu supérieur à 700 euros par mois pour ceux qui dépendent de l’Agessa (Association pour la gestion de la sécurité sociale des auteurs).

Même les éditeurs souffrent. Ils sont obligés de miser sur une importante quantité de livres pour que ceux qui marchent financent les autres. Souvent, dans les maisons d’édition connues, mais pas forcément les plus grandes, un premier roman se titre à 3000 exemplaires, mais peut se vendre à 500. Et ce, sauf si vous avez la chance de tirer le gros lot avec un auteur qui rencontre son public. Dans ce cas, vous pouvez arriver à 300 000 exemplaires.

.

Eliminations pour un héritage, un roman d'enquête dans les spécialités orléanaises, par Jean-Louis Riguet
Eliminations pour un héritage, un roman d'enquête dans les spécialités orléanaises, par Jean-Louis Riguet

Que gagne un auteur pour un livre imprimé publié par un éditeur ?

Pour un livre imprimé publié par un éditeur à compte d’éditeur, la répartition des gains et des coûts est environ celle-ci.

Si un livre est vendu 20 €, l’auteur touchera de 1,60 à 2,40 €, l’éditeur de 3,40 à 5 €, l’imprimeur 2 €, le libraire 6,60 €, le diffuseur 4,40 € et l’état pour la TVA 1,10 €.

Bien sûr, c’est une moyenne, tous livres confondus.

Si certaines maisons proposent systématiquement des droits à 10 %, beaucoup imposent des pourcentages par rapport au nombre d’exemplaires vendus. Par exemple 6 % sur les 3000 premiers exemplaires, 7 % pour les 3000 suivants, 8 % pour les 3000 d’après, etc., jusqu’à 12 % à partir de 30000e.

Alors, il faut bien se rendre compte que l’auteur sans notoriété ne touchera pas grand-chose, car il est très fréquent, souvent habituel, que moins de 1000 exemplaires sont vendus. Il y a des flops très connus, même pour des stars de l’édition avec moins de 300 livres.

Certitudes indécises, recueil de poésie de Jean-Louis Riguet
Recueil de poésie Certitudes indécises de Jean-Louis Riguet

Prenons un exemple de calcul des droits d’auteur pour un livre

Si vous comptez faire fortune avec vos livres, réfléchissez-y à deux fois. Je vous propose le calcul suivant. Vous vendez 650 exemplaires (ce qui est déjà une bonne moyenne pour un inconnu) au prix de 20 € hors taxes pour faciliter les choses.

Dans le cas d’un droit d’auteur progressif, vous encaisserez 20 € x 6 % x 650 ex = 780 €.

Si le droit d’auteur fixe est de 10 %, cela donne 20 € x 10 % x 650 ex = 1300 €.

Et vous ne touchez cette somme qu’environ 18 mois après la parution puisque les revenus ne sont déterminés qu’un an après le lancement. Après cette année, il faut ajouter le temps de traitement de la comptabilité, de récupération des invendus, etc.

Tout ça, après un an de travail au minimum !

Augustin ma bataille de Loigny un docu-fiction de Jean-Louis Riguet
Augustin ma bataille de Loigny un docu-fiction de Jean-Louis Riguet, chez BoD

Et en cas d’autoédition d’un livre ?

Vous pensez avoir trouvé la solution à cette problématique. Il s’agit de l’autoédition. Cette question est très ardue, car il y a autant de cas de figure qu’il y a d’auteurs et de livres.

L’autoédition nécessite une mise de fonds non négligeable, notamment pour un livre papier, sans aucune garantie de retour sur investissement. Prévoyez un budget compris entre 200 et 2000 €.

Certes, l’édition numérique ne coûte pas grand-chose. Les perspectives de succès commercial existent si le public apprécie. Si le livre est bon, les gains potentiels sont énormes, mais peu d’auteurs reçoivent la consécration. Certains y arrivent pourtant.

Mais, en général, pour votre premier livre auto édité, vous ne vendrez qu’un très faible nombre de livres, et moins de livres papier que de livres numériques.

Pour mieux vendre, cela implique de procéder activement à une promotion. Mais peu de librairies acceptent de présenter des livres auto édités.

En organisant des séances de dédicaces ou de lectures, vous pourrez écouler quelques livres. Si vous avez de la chance, vous pourrez rencontrer des journalistes qui parleront de votre œuvre.

Coquecigrues par mégarde, un recueil de poèmes et de haïkus de Jean-Louis Riguet
Coquecigrues par mégarde, un recueil de poèmes et de haïkus de Jean-Louis Riguet

Un temps de préparation très long en autoédition pour un livre

Auteur en autoédition, vous avez du pain sur la planche. Vous devez tout prévoir de A à Z.

Tout d’abord, il faut commencer par la rédaction du manuscrit ou tapuscrit. Mais à partir de là, démarre un autre travail. Vous devez respecter la typographie, l’orthographe et la grammaire. À moins que vous ne soyez un as de l’orthographe, vous devrez compter avec un logiciel de correction. La relecture, c’est également la qualité du style et de la construction.

Il faudra vous attaquer à la mise en page du texte. Et aussi vous devrez travailler le titre, la couverture et la quatrième de couverture, quand ce ne sera pas un synopsis plus élaboré.

Viendra ensuite l’impression de votre ouvrage. Vous devrez sélectionner l’imprimeur et négociez le coût en commandant le nombre d’exemplaires.

Si l’imprimeur ne le fait pas, vous devrez attribuer vous-même un numéro ISBN en remplissant un formulaire obtenu sur le site de l’Afnil et votre code-barres avec un service en ligne.

Ensuite, vous aurez à faire le dépôt légal à la BNF.

Désormais, vous êtes fin prêt, vous allez pouvoir vendre directement. Vous êtes néanmoins votre propre diffuseur.

Pour les formats numériques, vous serez obligé de passer par les canaux de diffusion comme Amazon ou Kobo, ou autres bien entendu.

Vous avez aussi la possibilité de vous faire connaître par le biais d’un blogue ou d’un site Web.

Récits historiques de l'Orléanais, Val de Loire, Beauce, Sologne, un livre de Jean-Louis Riguet
Récits historiques de l'Orléanais, Val de Loire, Beauce, Sologne, un livre de Jean-Louis Riguet

Auteur, courage pour votre prochain best-seller

La fréquence d’un best-seller est de 1 sur 6000. Trois millions de livres sont écrits chaque année. Moins de 500 peuvent être considérés comme un best-seller.

Chaque année, environ 100 000 livres sont publiés, dont la moitié de nouveautés. Le nombre d’exemplaires vendus en moyenne est de l’ordre de 4000 à 5000 par livre.

Il est vendu le plus de livres la première année de sa sortie et le pic de vente intervient quinze semaines après le lancement.

Les prix reçus influencent évidemment les ventes. Il en est de même des recommandations de personnalités.

Allez, courage cher auteur, vous avez du pain sur la planche ! Ne vous découragez pas, c’est passionnant.

Livres à base historique, roman ou docu-fiction de Jean-Louis Riguet auteur
Livres à base historique, roman ou docu-fiction de l'auteur Jean-Louis Riguet

.

© Jean-Louis RIGUET  02 mai 2020

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

Recueils de poésie de Jean-Louis Riguet auteur
Recueils de poésie de Jean-Louis Riguet auteur

La boutique de l’écriveur 

Vous pouvez acheter les livres de l’auteur sur un site sécurisé :

https://librebonimenteur.net/yddb

.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.