Pétales Eclectiques, recueil de poésie

Recueil de poésie Pétales Éclectiques de Jean-Louis Riguet publié chez Prem'édits

PÉTALES ÉCLECTIQUES

Recueil de Poésie

Jean-Louis Riguet

.petales-eclectiques-couverture

Couverture de Pétales éclectiques

.

Éditeur : PREM’EDIT

ISBN : 9 791091 321587

140 pages – 14 €

.

Et pourquoi pas, Pétales éclectiques est le premier recueil de poésie de Jean-Louis Riguet.

.

Pétales éleclectiques

En vente au prix de 14 € pour les pays acceptés en livraison par le site.

Merci d’indiquer le prénom pour la dédicace.

.

Quelques mots sur Pétales éclectiques

.

« Le poète cogne, cabosse, rafistole

Il dérange, charme, console

Amusé, il instille des vérités, des doutes

Silence brutal, applaudissements, soulagement »

.

En premier lieu romancier, Jean-Louis Riguet a voulu pour son premier recueil de poésie synthétiser ses émotions, ressentis et sensations, sous une forme courte.

Entre autres, ses sujets forts sont évoqués. Comme ceux qui touchent à l’infortune des personnes, des hommages à des artistes. Enfin des thèmes plus légers : les mots restent ciselés dans la douleur ou la légèreté.

Quoiqu’il en soit, l’auteur évoque « la barbarie inadmissible dans son inutilité ». Ou encore « la frayeur coiffe la ville de noirceur ». Par ailleurs, il écrit le « poète cogne, cabosse, rafistole ». Aussi « alors la femme peintre claquemure ». Après quoi, il parle des « fleurs qui sont un bonheur pour l’Homme ». Sans préjuger de la neige sur laquelle « on marche réticent à pas feutrés ».

Pour toutes ces raisons, le lecteur passe d’un sujet à l’autre et d’une forme à l’autre. Aussi, s’y mêlent des pensées, des poèmes et des haïkus.

Au final, Pétales Éclectiques, un recueil varié, diversifié et inégal tant dans le fond que dans la forme qui suscitera des réactions.

.

Cela dit un article dans la République du Centre a salué ce recueil de poésie à sa sortie

Après les romans historiques, place à l’exercice, ô combien difficile, de la poésie. «Les thèmes abordés, infortunes, hommages, péchés véniels, s’articulent en trois parties : une pensée, un poème en prose, un ou plusieurs haïkus (forme poétique d’origine japonaise)»précise Jean-Louis Riguet. Et d’ajouter : «Ce recueil, inégal dans le fond et la forme, se veut varié et diversifié. »  https://librebonimenteur.net/9de8

.

Extraits de Pétales éclectiques, des haikus

.

Cheveux noirs bouclés

En méandres torturés

Sourire aux lèvres

.

Ils ont attaqué

Des dessinateurs armés

De crayons de bois

.

Chargeurs meurtriers

Sur des mots assassinés

Victimes pour rien

.

Dessins caustiques

Religions en colère

Guerre inutile

.

L’arme culture

Contre l’intégrisme

Maintien des crayons

.

.

Pour en savoir plus sur Pétales éclectiques :

https://librebonimenteur.net/hosk

.

Pour commander directement  l’éditeur ce recueil de poésie :

https://librebonimenteur.net/dqr6

.

Laissez-vous tenter par ce recueil de poésie de Jean-Louis Riguet, il est au prix de 14 euros.

En vente chez Prem’edit et dans toutes les librairies.

En vente également en e-book.

Exemple de haikus : https://librebonimenteur.net/rro5

Recueil de poésie collectif :  https://librebonimenteur.net/aph3

Publié par Laisser un commentaire

Pétales éclectiques, recueil de poésie

PÉTALES ÉCLECTIQUES

Recueil de Poésie

Jean-Louis Riguet

.petales-eclectiques-couverture

Couverture de Pétales éclectiques

.

Éditeur : PREM’EDIT

ISBN : 9 791091 321587

140 pages – 14 €

.

Quatrième de Couverture de Pétales éclectiques

.

« Le poète cogne, cabosse, rafistole

Il dérange, charme, console

Amusé, il instille des vérités, des doutes

Silence brutal, applaudissements, soulagement »

.

Romancier, Jean-Louis Riguet a voulu pour son premier recueil de poésie synthétiser ses émotions, ressentis et sensations, sous une forme courte.

Des sujets forts comme ceux qui touchent à l’infortune des personnes, des hommages à des artistes et enfin des thèmes plus légers : les mots restent ciselés dans la douleur ou la légèreté.

L’auteur évoque « la barbarie inadmissible dans son inutilité » ou encore « la frayeur coiffe la ville de noirceur ». Il écrit le « poète cogne, cabosse, rafistole » ou encore « alors la femme peintre claquemure ». Il parle des « fleurs qui sont un bonheur pour l’Homme » et de la neige sur laquelle « on marche réticent à pas feutrés ».

Le lecteur passe d’un sujet à l’autre et d’une forme à l’autre. S’y mêlent des pensées, des poèmes et des haïkus.

Pétales Éclectiques, un recueil varié, diversifié et inégal dans le fond et dans la forme qui suscitera des réactions.

.

Couverture Pétales éclectiques

.

Extrait de Pétales éclectiques 

L’accueil contraint

Au nom d’un Dieu volontiers silencieux

Maintes fois acclamé dans certains pays pernicieux

La violence envahit épisodiquement le monde nanti

Entraînant la misère des peuples démunis

.

Les bourreaux déploient leurs engins armés

Tuant les multitudes froidement assassinées

Prises au piège imprudent de la volonté de rester

Et de la coercition incertaine de survie interdite

.

Les chevaux galopent en cavalcades mortelles

Sous le joug cruel de la troupe armée

La peur terrible tenaille les populations alarmées

.

Terrorisés par des suppôts de Satan

Plus par raison que par volonté délibérée

Sous la contrainte les migrants échappent à leurs bourreaux

.

Courageux devant la peste du soldat belliqueux

Ils fuient la guerre inutilement ravageuse

L’émotion criante au ventre en quête d’un droit d’asile

.

Certains compatissent pour un accueil obligé

Patte de velours pour une humanité désirée contrôlée

Main ferreuse contre un terrorisme sans limite exacerbé

Pour une liberté morale qu’ils voudraient vérité

.

Accueil timide de peuples affamés en soif de liberté !

.

Couverture Pétales éclectiques

.

Pour commander directement  l’éditeur ce recueil de poésie :

https://librebonimenteur.net/dqr6

.

Laissez-vous tenter par ce recueil de poésie de Jean-Louis Riguet, il est au prix de 14 euros.

En vente chez Prem’edit et dans toutes les librairies.

En vente également en e-book.

Si vous me le commandez directement, vous bénéficierez en plus d’une dédicace personnalisée.

© librebonimenteur.net – Jean-Louis RIGUET 11 avril 2019

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

Publié par Laisser un commentaire

Frontière Cruelle, un pétale de Pétales éclectiques

Extraits de Pétales éclectiques

.

FRONTIÈRE CRUELLE

.

A

.

Ne pas prévoir l’imprévu, quelle imprévoyance !

.

L’inféodation nous enchaîne, y compris à soi-même.

Et, pourquoi pas ?, à nos propres contradictions !

.

C

.

Frontière cruelle

Enjeu abominable

Pour jeu arbitraire

 . 

Richesse d’élus

Aléatoires chanceux

Égoïsme doré

 . 

Pauvreté cruelle

Déplacés de naissance

Pour vivre misère

 .

La suite à lire dans :

.

PÉTALES ÉCLECTIQUES

Recueil de Textes

.petales-eclectiques-couverture

.

« Le poète cogne, cabosse, rafistole

Il dérange, charme, console

Amusé, il instille des vérités, des doutes

Silence brutal, applaudissements, soulagement »

.

Des sujets forts comme ceux qui touchent à l’infortune des personnes, des hommages à des artistes et enfin des thèmes plus légers : les mots restent ciselés dans la douleur ou la légèreté.

L’auteur évoque « la barbarie inadmissible dans son inutilité » ou encore « la frayeur coiffe la ville de noirceur ». Il écrit le « poète cogne, cabosse, rafistole » ou encore « alors la femme peintre claquemure ». Il parle des « fleurs qui sont un bonheur pour l’Homme » et de la neige sur laquelle « on marche réticent à pas feutrés ».

Le lecteur passe d’un sujet à l’autre et d’une forme à l’autre. S’y mêlent des pensées, des poèmes et des haïkus.

Pétales Éclectiques, un recueil varié, diversifié et inégal dans le fond et dans la forme.

.

Éditeur : PREM’EDIT

ISBN : 9 791091 321587

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

.

Jean-Louis RIGUET 14 novembre 2016

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres et Membre de la Maison de l’écrivain et de la Littérature

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

Publié par Laisser un commentaire

Je t’aime sans rivalité, un pétale de Pétales éclectiques

Extraits de Pétales éclectiques

.

L’AMOUR

.

A

.

L’élégance de la femme est un pur moment de plaisir.

Un rien peut la mettre en valeur pour peu qu’elle ait la grâce, la distinction, les manières, la toilette, l’expression, la délicatesse, le langage, la simplicité créative, la courtoisie, le naturel.

Le plus élégant reste l’éclat de ses yeux rayonnant l’intelligence, l’intelligence de son cœur.

.

B

 . 

Je t’aime sans rivalité

.

J’aime ta silhouette galbée

Ton corps svelte et tout musclé,

Tes cheveux soyeux et brillants,

Ton style sportif et aguichant.

.

J’aime ta semi-liberté,

Tes visions très concentrées,

Ton jugement trop agaçant,

Ton sens commun affermissant.

.

Je n’aime pas ta frivolité,

Ta drague subtile et effrontée,

Ton attrait parfois dispersant,

Ton comportement jalousant.

.

Je n’aime pas ta témérité suscitant l’acidité,

Ta volonté humiliante voire ta privauté grimaçante.

Je hais cette habile nouveauté tout empreinte de cruauté,

Ton attitude intempérante et tes habitudes si malséantes.

.

Je t’aime sans rivalité à t’en répudier

À te haïr après t’avoir tant aimée

 .

 La suite à lire dans :

.

PÉTALES ÉCLECTIQUES

Recueil de Textes

.petales-eclectiques-couverture

.

« Le poète cogne, cabosse, rafistole

Il dérange, charme, console

Amusé, il instille des vérités, des doutes

Silence brutal, applaudissements, soulagement »

.

Des sujets forts comme ceux qui touchent à l’infortune des personnes, des hommages à des artistes et enfin des thèmes plus légers : les mots restent ciselés dans la douleur ou la légèreté.

L’auteur évoque « la barbarie inadmissible dans son inutilité » ou encore « la frayeur coiffe la ville de noirceur ». Il écrit le « poète cogne, cabosse, rafistole » ou encore « alors la femme peintre claquemure ». Il parle des « fleurs qui sont un bonheur pour l’Homme » et de la neige sur laquelle « on marche réticent à pas feutrés ».

Le lecteur passe d’un sujet à l’autre et d’une forme à l’autre. S’y mêlent des pensées, des poèmes et des haïkus.

Pétales Éclectiques, un recueil varié, diversifié et inégal dans le fond et dans la forme.

.

Éditeur : PREM’EDIT

ISBN : 9 791091 321587

http://www.prem-edit.com/accueil/boutique-p%C3%A9tales-%C3%A9clectiques/#cc-m-product-14585188225

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

.

Jean-Louis RIGUET 13 décembre 2016

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres et Membre de la Maison de l’écrivain et de la Littérature

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

Publié par Laisser un commentaire

Frayeur sur la ville, un pétale de Pétales éclectiques

Extraits de Pétales éclectiques

.

 B

 . 

Frayeur sur la ville

. 

Dans la ville la foule s’éparpille

Indifférente

Chacun va et vient

Vaque à ses occupations

L’un se projette dans l’avion

Qu’il convoite

L’autre se chagrine dans le métro

Bondé

 . 

Soudain la frayeur coiffe la ville

De noirceur

Des bras imbéciles poussent les bagages

Sourds

Remplis ras la gueule d’engins de mort

Balourds

Les bombes éclatent avec mission

De tuer

Les armes crépitent pour

Exterminer

 .

 La suite à lire dans :

.

PÉTALES ÉCLECTIQUES

Recueil de Textes

.petales-eclectiques-couverture

.

« Le poète cogne, cabosse, rafistole

Il dérange, charme, console

Amusé, il instille des vérités, des doutes

Silence brutal, applaudissements, soulagement »

.

Des sujets forts comme ceux qui touchent à l’infortune des personnes, des hommages à des artistes et enfin des thèmes plus légers : les mots restent ciselés dans la douleur ou la légèreté.

L’auteur évoque « la barbarie inadmissible dans son inutilité » ou encore « la frayeur coiffe la ville de noirceur ». Il écrit le « poète cogne, cabosse, rafistole » ou encore « alors la femme peintre claquemure ». Il parle des « fleurs qui sont un bonheur pour l’Homme » et de la neige sur laquelle « on marche réticent à pas feutrés ».

Le lecteur passe d’un sujet à l’autre et d’une forme à l’autre. S’y mêlent des pensées, des poèmes et des haïkus.

Pétales Éclectiques, un recueil varié, diversifié et inégal dans le fond et dans la forme.

.

Éditeur : PREM’EDIT

ISBN : 9 791091 321587

http://www.prem-edit.com/accueil/boutique-p%C3%A9tales-%C3%A9clectiques/#cc-m-product-14585188225

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

.

Jean-Louis RIGUET 19 novembre 2016

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres et Membre de la Maison de l’écrivain et de la Littérature

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

Publié par Laisser un commentaire

Extraits de Pétales éclectiques

 

Extraits de Pétales éclectiques

.

Cheveux noirs bouclés

En méandres torturés

Sourire aux lèvres

.

Ils ont attaqué

Des dessinateurs armés

De crayons de bois

.

Chargeurs meurtriers

Sur des mots assassinés

Victimes pour rien

.

Dessins caustiques

Religions en colère

Guerre inutile

.

L’arme culture

Contre l’intégrisme

Maintien des crayons

.

La suite à lire dans :

.

PÉTALES ÉCLECTIQUES

Recueil de Textes

.petales-eclectiques-couverture

.

« Le poète cogne, cabosse, rafistole

Il dérange, charme, console

Amusé, il instille des vérités, des doutes

Silence brutal, applaudissements, soulagement »

.

Des sujets forts comme ceux qui touchent à l’infortune des personnes, des hommages à des artistes et enfin des thèmes plus légers : les mots restent ciselés dans la douleur ou la légèreté.

L’auteur évoque « la barbarie inadmissible dans son inutilité » ou encore « la frayeur coiffe la ville de noirceur ». Il écrit le « poète cogne, cabosse, rafistole » ou encore « alors la femme peintre claquemure ». Il parle des « fleurs qui sont un bonheur pour l’Homme » et de la neige sur laquelle « on marche réticent à pas feutrés ».

Le lecteur passe d’un sujet à l’autre et d’une forme à l’autre. S’y mêlent des pensées, des poèmes et des haïkus.

Pétales Éclectiques, un recueil varié, diversifié et inégal dans le fond et dans la forme.

.

Éditeur : PREM’EDIT

ISBN : 9 791091 321587

140 pages – 14 €

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

.

Jean-Louis RIGUET 31 octobre 2016

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres et Membre de la Maison de l’écrivain et de la Littérature

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

Publié par Laisser un commentaire

Des livres en vidéo

Présentation rapide en vidéo des derniers livres de Jean-Louis Riguet

 

Récits historiques de l’Orléanais, Val de Loire, Beauce, Sologne

Récits historiques des Quais d’Orléans

Pétales Eclectiques, recueil de poèmes

Coquecigrues par mégarde, recueil de poèmes

Eliminations pour un héritage, polar

 

 

 

Actuellement, Eliminations pour un héritage

est à 0.99 € pour la version en numérique

.

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

https://jeanlouisriguetecriveur.blogspot.fr/

.

© Jean-Louis RIGUET 23 février 2018

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

Publié par Laisser un commentaire

L’enfant qui dérange, un pétale de Pétales éclectiques

Extraits de Pétales éclectiques

.

VI

.

MIGRATION

…….

B

.

L’enfant qui dérange

.

1.-

.

Pays autoritaires pour une disette insupportable et indécente

.

La faim soulève les montagnes d’indifférence

.

Tandis que le ventre vide en fait accroire

L’appétit remplit de pétulance martiale

La misère vivifie l’expression belliqueuse

.

Comment souffrir l’insupportable ?

.

2.-

.

Terreau fertile d’invasions barbares indigentes

Mouvements de flux et reflux migratoires incessants

Exode incroyable pour un retournement inédit de l’histoire

.

De plus en plus nombreux

Des hommes qui n’ont rien à perdre

 

Envahissent des hommes qui ont tout

 

De moins en moins nombreux

Dans un mouvement irréversible.

.

3.-

.

Horreur des conditions migratoires

Véritable tragédie humaine attentatoire

.

D’une chic station balnéaire indifférente

Sur une mer poisseuse et dangereuse

Par sinistre nuit noire et angoissante

Des migrants affamés s’entassent

Sur une embarcation sommaire, exiguë et surchargée

.

L’effroi arrache des cris périssables d’épouvante

Conséquence éprouvée d’un tangage prévisible

Provoquant derechef un naufrage implacable

.

Les infortunés basculent dans l’eau glacée

Battements de bras effrayés en guise de radeau

Des garde-côtes repêchent de vaillants chanceux

Les misérables s’enfoncent à jamais vers l’Atlantide

.

4.-

.

Au secours de l’humanité échouée

Dans le reflux de l’eau salée

La mer rejette des corps sans vie.

.

Patient, le sable attend

Soudain, la mer restitue et échoue

Le corps d’un bambin de trois ans

Allongé sur le ventre,

Inerte,

Tête dans le sable,

Rejeté par les vagues indifférentes.

.

Tee-shirt rouge, short bleu

Posés sur le sable humide

Comme un enfant endormi

Résultat collatéral de combats violents.

.

5.-

.

Les cœurs saignent

.

Prenez garde Pays riches

Votre indifférence sera votre perte

 .

 La suite à lire dans :

.

PÉTALES ÉCLECTIQUES

Recueil de Textes

.petales-eclectiques-couverture

.

« Le poète cogne, cabosse, rafistole

Il dérange, charme, console

Amusé, il instille des vérités, des doutes

Silence brutal, applaudissements, soulagement »

.

Des sujets forts comme ceux qui touchent à l’infortune des personnes, des hommages à des artistes et enfin des thèmes plus légers : les mots restent ciselés dans la douleur ou la légèreté.

L’auteur évoque « la barbarie inadmissible dans son inutilité » ou encore « la frayeur coiffe la ville de noirceur ». Il écrit le « poète cogne, cabosse, rafistole » ou encore « alors la femme peintre claquemure ». Il parle des « fleurs qui sont un bonheur pour l’Homme » et de la neige sur laquelle « on marche réticent à pas feutrés ».

Le lecteur passe d’un sujet à l’autre et d’une forme à l’autre. S’y mêlent des pensées, des poèmes et des haïkus.

Pétales Éclectiques, un recueil varié, diversifié et inégal dans le fond et dans la forme.

.

Éditeur : PREM’EDIT

ISBN : 9 791091 321587

http://www.prem-edit.com/accueil/boutique-p%C3%A9tales-%C3%A9clectiques/#cc-m-product-14585188225

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

.

Jean-Louis RIGUET 01 décembre 2016

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres et Membre de la Maison de l’écrivain et de la Littérature

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

Publié par Un commentaire

Frontière tragique, l’un des pétales éclectiques

Extraits de Pétales éclectiques

.

Frontière tragique

.

1.-

.

Deux pays séparés d’un coup de crayon involontaire

Parfois cruel comme un méchant coup de serpe

Pour une frontière fantaisiste improvisée

.

Enjeu convoité pour des guerres abominables

Césure élastique ou rigide dans un couperet néfaste

Tempétueuse révoltée au gré du vindicatif téméraire

.

2.-

.

Naissance aléatoire pour un avenir incertain

Richesse et luxuriance antithèse de misère et pauvreté

Égoïsme doré cigare aux lèvres

Disette criante au squelette visible

.

Lapins parqués dans un clapier à ciel ouvert

Les hommes reclus sans chaînes visibles assoiffés de liberté

Rêvent leurs éclipses pour s’évaporer dans les limbes

.

Le verni s’arc-boute fièrement sur ses privilèges dorés

Le mat enrage à en crever d’en profiter sans excès

Inexorable conflit meurtrier de sans-le-sou sans espoir

Injustice pétante comme une étincelle poussant au désespoir

Jusqu’à l’exode tragique et mortel des soldats de l’impossible

.

La suite à lire dans :

.

PÉTALES ÉCLECTIQUES

Recueil de Textes

.petales-eclectiques-couverture

.

« Le poète cogne, cabosse, rafistole

Il dérange, charme, console

Amusé, il instille des vérités, des doutes

Silence brutal, applaudissements, soulagement »

.

Des sujets forts comme ceux qui touchent à l’infortune des personnes, des hommages à des artistes et enfin des thèmes plus légers : les mots restent ciselés dans la douleur ou la légèreté.

L’auteur évoque « la barbarie inadmissible dans son inutilité » ou encore « la frayeur coiffe la ville de noirceur ». Il écrit le « poète cogne, cabosse, rafistole » ou encore « alors la femme peintre claquemure ». Il parle des « fleurs qui sont un bonheur pour l’Homme » et de la neige sur laquelle « on marche réticent à pas feutrés ».

Le lecteur passe d’un sujet à l’autre et d’une forme à l’autre. S’y mêlent des pensées, des poèmes et des haïkus.

Pétales Éclectiques, un recueil varié, diversifié et inégal dans le fond et dans la forme.

.

Éditeur : PREM’EDIT

ISBN : 9 791091 321587

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

.

Jean-Louis RIGUET 08 novembre 2016

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres et Membre de la Maison de l’écrivain et de la Littérature

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

Publié par Laisser un commentaire

Romance, Le fil d’Ariane, dans Pétales éclectiques

Extraits de Pétales éclectiques

.

ROMANCE

.

A

.

Grande et blonde

Aucune incompatibilité

Pour écrire des romans

.

B

.

Le fil d’Ariane[1]

.

Patiemment Ariane a tiré de son fil

Des mots évocateurs assemblés de façon subtile

Avec son crayon fétiche en bois

.

La matière est noble

L’élégance est intelligente

.

Le fil d’Ariane caresse en toute simplicité

Le bois lustré qui chauffe son lit

Et nourrit ses perles d’excellence

.

Les mots s’entremêlent

Pour décrire ce bois finement ciselé

Qui anime le rouet dont s’échappe

Le fil qu’Ariane s’évertue à tisser

.

[1] Hommage à Ariane Bois, écrivaine, Lauréate de plusieurs prix littéraires

 

 .

 La suite à lire dans :

.

PÉTALES ÉCLECTIQUES

Recueil de Textes

.petales-eclectiques-couverture

.

« Le poète cogne, cabosse, rafistole

Il dérange, charme, console

Amusé, il instille des vérités, des doutes

Silence brutal, applaudissements, soulagement »

.

Des sujets forts comme ceux qui touchent à l’infortune des personnes, des hommages à des artistes et enfin des thèmes plus légers : les mots restent ciselés dans la douleur ou la légèreté.

L’auteur évoque « la barbarie inadmissible dans son inutilité » ou encore « la frayeur coiffe la ville de noirceur ». Il écrit le « poète cogne, cabosse, rafistole » ou encore « alors la femme peintre claquemure ». Il parle des « fleurs qui sont un bonheur pour l’Homme » et de la neige sur laquelle « on marche réticent à pas feutrés ».

Le lecteur passe d’un sujet à l’autre et d’une forme à l’autre. S’y mêlent des pensées, des poèmes et des haïkus.

Pétales Éclectiques, un recueil varié, diversifié et inégal dans le fond et dans la forme.

.

Éditeur : PREM’EDIT

ISBN : 9 791091 321587

http://www.prem-edit.com/accueil/boutique-p%C3%A9tales-%C3%A9clectiques/#cc-m-product-14585188225

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

.

Jean-Louis RIGUET 25 novembre 2016

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres et Membre de la Maison de l’écrivain et de la Littérature

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.