Un haïku de Catimini Plume

Pensées virevoltent comme des papillons noirs sur mon insomnie.

via Papillons noirs — Catimini Plume