JL à l’écoute de … Lhyn Sedrin

Des mots pour vous

.

JL à l’écoute de …

Aujourd’hui Lhyn Sedrin

.photoavecsourire

.

1/ Qui êtes-vous ? Quel est votre parcours ?

Marina Agostino, nom d’usage Thepenier, je suis plus connue sous le pseudonyme de Lhyn Sedrin.

Je ne saurais pas définir mon parcours, peut-être atypique dans le sens où je ne suis pas restée sur les rails de mon cursus scolaire.

 

2/ Que faisiez-vous avant de pratiquer votre art ou parallèlement ?

J’ai commencé à écrire des poèmes au primaire, puis des nouvelles des pièces de théâtre, un roman, je préfère les textes courts qui n’ont ni début ni fin et laissent le lecteur imaginer. Je faisais de la photographie pour accompagner ma créativité, et puis des enfants, c’est ce que j’ai fait de plus « parallèle », bien qu’ils soient eux aussi des créations.

 

3/ Qu’aimez-vous ou que pratiquez-vous comme autre art ? Quelles sont vos passions ?

J’ai une passion pour l’acquisition de connaissances. Le fait de la peinture, sur divers supports, de la sculpture, du dessin, c’est ma dernière acquisition, ce n’est pas encore très au point. La couture, avec la création de tenues que je ne porte pas forcément, et l’écriture bien sûr.

 

4/ Comment vous faites-vous connaître ? Qu’attendez-vous de vos admirateurs ? Comment allez-vous à leur rencontre ?

Je laisse mes textes sur un blog, je les mets en PDF, ou je les calligraphie à la demande, je les partage sur les réseaux sociaux.

Je n’attends rien de mes « admirateurs » si j’en ai, je leur souhaite de rêver et d’avoir une vie en dehors de leur travail alimentaire, j’espère que mes textes les distraient de leurs soucis.

Je ne vais pas à leur rencontre, je ne pense pas en avoir. Et si j’en ai, j’espère qu’ils ne m’admirent pas, je préfère qu’ils m’apprécient.

 

5/ Faites-vous des rencontres, des expositions ou des conférences sur vos œuvres

Non. À moins qu’on ne considère le jeu de rôle comme de l’art et dans ce cas je rencontre mes joueurs aux Geek Faeries, une fois par an. J’aime qu’ils ne sachent pas qui je suis, ça me permet de comprendre mes défauts ou les dysfonctionnements de ma création, le jeu de la Cité d’Elwen.

 

6/ Depuis quand pratiquez-vous cette discipline ? Qu’avez-vous déjà réalisé ?

Cette question est difficile, car j’ai évolué depuis l’écriture de poèmes jusqu’à maintenant et le dessin, ainsi que la création de contexte de jeu que je pratique encore partiellement avec des intervenants. Donc je pratique depuis que je suis enfant, je me suis affinée en allant à l’école, au collège, au lycée, à la fac puis dans la vie, en étant maman, cette petite chose qui paraît insignifiante mais qui nous apporte tant, la maternité.

J’ai réalisé moins de créations que je n’espère en réaliser encore jusqu’à la fin de ma vie.

 

7/ Quelle est votre dernière œuvre ? Pouvez-vous nous en parler ?

Le portrait d’un personnage fictif, dont j’ai dessiné le portrait en pied pour un joueur qui l’incarne et qui l’a créé dans le monde que j’ai imaginé. C’est un psyok, un manipulateur d’énergie magnathellurique, le joueur l’a imaginé et j’ai tenté de lui donner une image par rapport à ce que j’en savais et ce qu’il m’avait communiqué. L’envie de peindre le portrait m’est venue après avoir repeint le portrait d’un autre personnage qui joue avec le personnage du joueur. J’aime bien donner des suites à mes créations, j’imagine ces deux tableaux plus tard, l’un à côté de l’autre comme dans leurs aventures. Et pourquoi pas un livre de leurs aventures et du contexte dans lequel ils évoluent…

 

8/ Où peut-on se procurer vos réalisations ?

Sur Calameo (http://fr.calameo.com/accounts/3250920), en vrac au milieu des recettes de cuisine (http://agomar.over-blog.org/) à la demande aussi.

 

9/ Appartenez-vous ou recommandez-vous d’une école ?

Non, je n’ai pas eu le temps de regarder si je me rapprochais d’une école ou d’une autre. C’est possible mais je ne m’en réclame pas.

 

10/ Quel est le conseil le plus important que vous ayez reçu ?

« Sur ton métier chaque jour remet ton ouvrage ».

 

11/ Que préférez-vous faire dans votre discipline ?

Cela dépend des moments, je n’ai pas de préférence, l’écriture érotique m’ennuie un peu parce que je la trouve répétitive.

 

12/ Comment travaillez-vous ? Seul ?

Sur le jeu de rôle ou sur les autres projets j’aime montrer la progression et entendre des remarques, ça me permet d’ajuster par rapport à un regard extérieur, même si souvent je réponds : « C’est voulu ça. » Et ça me fait plaisir généralement quand je dis ça.

 

13/ Où puisez-vous votre inspiration ?

Partout, dans la vie, dans le quotidien et dans les échos de mes lectures. Je réagis aux sensations, aux sous-entendus, aux impressions, les sentiments m’inspirent des créations en réponse à ce que je croise ou vie. Comme tout un chacun.

 

14/ Avez-vous eu des commandes d’œuvre ?

Une seule de mon amie bibliothécaire.

 

15/ Quel conseil donneriez-vous aux amateurs de votre discipline ?

Être amateur est la meilleure chose qui soit, on n’a pas de pression de l’extérieur, seulement la sienne propre. Alors mon conseil ce sera ; n’oubliez jamais d’aimer ce que vous faites.

 

16/ Quels sont vos peintres préférés ? Vos sculpteurs préférés ? Ou vos artistes préférés ?

Je suis fan de Werber et de Muller, Sartre aussi pour son Huis Clos.

 

17/ Rencontrez-vous des difficultés à pratiquer votre discipline ? Lesquelles ?

Non, être amateur en tout et ne pas chercher à vendre pour vivre permet de vivre pour créer, c’est un privilège. À la rigueur je dirais que mes enfants et ma condition d’épouse de militaire m’oblige à m’organiser, ce qui me bride un peu.

 

18/ Travaillez-vous sur de nouveaux projets ? Pouvez-vous nous en parler ?

Je sculpte un bâton de marche fait à partir du tronc d’un sapin de noël. C’est difficile parce que les nœuds du bois à l’endroit où j’ai coupé les branches sont très durs.

Je travaille également sur le contexte d’Elwen Galaxies et à affiner les règles d’Elwen Futur (jeux de rôle).

Je vais me remettre à la peinture à l’huile, pour peindre des portraits, je voudrais marcher sur les pas de ma grand-mère maternelle.

 

19/ Avez-vous des dates d’événements à venir ?

Les Geek Faeries en Juin, peut-être si mon conjoint veut bien m’y mener et s’il est là.

 

20/ Où peut-on suivre vos actualités ? Vos expositions ?

Les actualités sur Facebook et Agomar….

Je suis tous les soirs de la semaine sur le chat du site www.elwen.org

————-

Le 30 janvier 2017

Lhyn Sedrin

.

20170131_162907

.

20170131_162859

.

Je remercie sincèrement Lhyn Sedrin d’avoir eu l’amitié de se livrer à ce jeu des questions-réponses.

.

Auteur, sculpteur, peintre, photographe, acteur, comédien, théâtreux, styliste, musicien, chanteur, colleur de papiers, en un mot artiste  sans discrimination de l’art pratiqué,

si vous aussi, vous êtes intéressé par mon écoute et la publication sur ce blog, merci de vous manifester par e-mail soit directement sur le site soit à l’adresse suivante : jlriguet@gmail.com.

La publication sur le site est ponctuelle au gré des réceptions des questionnaires.

Chaque chronique est ensuite partagée sur Facebook, Twitter, Linkedin, Google+, Pinterest et parfois Tumblr.

.

Pour se manifester si vous êtes intéressé par le questionnaire :

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

.

Jean-Louis RIGUET 03  février 2017

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres et Membre de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s