L’éden d’ailleurs

20160405_120711

.

L’éden d’ailleurs

.

Je vois le ciel bleu et le soleil

Je vois la terre et sa noirceur

Je vois l’espérance et le bonheur

Je vois l’adversité et le malheur

.

Je me perds dans mes pensées secrètes

Labyrinthe clos par inadvertance

Dédale improbable de mes sentiers

Perdus dans les méandres du cerveau

Au détour d’un virage trop abrupt

Je dérape sur l’asphalte de mes idées

Dans la confusion de mes problématiques

Inconnues mais sont-elles réelles ?

.

Je glisse sur la pente de mes vertiges

Je grimpe sur la côte de mes désirs

Je rampe comme un ver

À la recherche d’un peu de terre humide

.

Mais pourquoi ce désordre ?

Ce galimatias de désirs contraires ?

Qu’ai-je donc fait pour me déchirer ?

Rampe esclave de mon cerveau

Nettoie la terre de ton corps sale

Crie ton mal être désarmant

Rejoint les occupants de la sénilité

Dans des disharmonies dégénératives

Jusqu’à la fin de ton corps sans vie

.

Regarde le monde te sourit

La vie te fait un signe d’espoir

Tu n’as pas tout perdu

Tes pensées t’enrichissent d’un rien

Ne désespère pas !

Tu seras heureux là-bas

Au coin du grand pré vert

Devant la rivière de perles

Les filles jouent de la cithare

Une chorale égaie la pelouse

De jeunes enfants apportent des fruits

.

La vie est belle dans cet éden d’ailleurs

.

.

© 19 juillet 2016 – Jean-Louis Riguet

 

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

.

Jean-Louis RIGUET 19 juillet 2016

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres et Membre de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.