Sombres mirages

20160405_120706

.

Sombres mirages

.

La triste nuit s’étire lugubrement

Dans le ciel déchaîné, courroucé, l’orage

De tous ses feux étincelants fait rage

Sous un arbre réfugiés une femme et son enfant

.

Propulsant des papillons noirs à l’infini

La foudre abat son insoutenable déchirement

Déverse son soleil noir de mélancolie

Sur un petit être de lumière soudain sans vie

.

Sombres mirages

Désormais seule la maman dépérit

De l’être disparu se languit

À jamais enseveli

.

Dans cette baraque en bois

Délabrée et sans vie

Aux planches vermoulues et racornies

Sa tristesse insondable lui tient compagnie

.

Désespoir au creux de la nuit maussade

Et ce n’est pas une passade

L’insurmontable chagrin se régénère

Dans une stérile ivresse insupportable

.

Le spectre de ses pensées morbides

Fertilise de venin les terres arides

De sa profonde blessure inconsolable

.

La triste mélodie de la mélopée

Nourrit son cœur en étoiles mortes

Dans une ultime agonie d’angoisse

.

.

.

© 11 juin 2016 – Jean-Louis Riguet

 

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

.

Jean-Louis RIGUET 13 juillet 2016

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres et Membre de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s