Viens, poème de Jean-Louis Riguet

20160405_120705

.

Viens

.

.

Tes baisers s’annoncent en flots impétueux

Près de moi déferlent tes vagues

Ton océan infernal m’inonde

Et mouille sans cesse mes côtes

.

Tes lèvres bleuies embrassent

Mes flancs alanguis d’espérance

.

Ta besogne est sans pitié

.

Le déferlement de tes doigts au grand galop

Emporte la cascade de tes cheveux défaits

.

L’écume ruisselle sur tes seins

Qui promettent l’espérance du plaisir

.

Tes longues jambes ne sont pas innocentes

Et poussent un peu plus ton avantage

.

En renversant ta tête avec tes yeux coquins

Tu me susurres

Viens

.

.

.

© 16 mai 2016 – Jean-Louis Riguet

 

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

https://www.youtube.com/channel/UCcLyJcrYJkDfuM9zm6mfbCQ

.

Jean-Louis RIGUET 19 mai 2016

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres et Membre de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s