GAUDE MIHI Miscellanées, Paul STEIGER

GAUDE MIHI

Miscellanées

De Paul STEIGER

Suivi de

ODE à CHAïM SOUTINE

De Philippe HARVEY-DUSSART

.

.

éditions LA FERRONNERIE

130 pages – 7,00 €

ISBN : 978-2-9539753-6-9

.

.

Paul Steiger

Metteur en scène, acteur, directeur de troupe, professeur de théâtre, pour sinécure le Droit des affaires parce qu’il faut bien vivre, j’ai, juriste touche à tout, ancien élève des Arts Déco et du Conservatoire,  roulé ma bosse entre la banque et le théâtre (sic) pendant plus de vingt ans, mariant la carpe et le lapin dans une dévorante passion surréaliste. Puis l’Ecriture s’est offerte, après ces errances, au travers de romans et d’écrits de toutes sortes,où mon style  classique  fait, du moins le dit-on, genre à lui seul.

Et quelques angles

Aigus pour la plupart, auxquels il ne faut pas trop se frotter. Un sale caractère pour certains, du caractère pour d’autres qui connaissent la nature des choses. Pour moi qui n’ignore rien de ce que je suis, je n’ai qu’une sensibilité, si grande qu’il faut que je m’en protège.

.

L’éditeur prévient le lecteur sous la forme d’un avertissement reproduit ci-après :

L’écriture est affaire d’intimité, et de pudeur.

Je parle de l’Ecriture, non de ce pissage de copie dont on voudrait remplir un livre, comme on remplirait son pot. Celui-là n’a qu’une vessie trop pleine pour libérer son flux, et la nature, simplement, peut y pourvoir.

Je parle de l’Ecriture, ce besoin que l’émotion fomente à l’abri secret de nos âmes, usant de nos savoirs comme elle le ferait de comploteurs talentueux, ce besoin qui, dans le refuge d’une solitude bienheureuse, toutes réflexions abouties, s’exprime enfin, lettres et signes en ordre de bataille, au fil d’un opportun jaillissement.

Après que bien des fantasmes en ont aiguisé la plume créatrice, et que, trempé dans l’insondable de l’encre, le calame, agité des fébriles mouvements que les doigts lui font, dessine mots après mots les phrases libératrices, l’écriture se fait enfin jouissance, et de spasmes neveux en souffle coupé, fait sourdre la douce semence d’un bonheur sans égal, fugace, prometteur d’autres joies à naître, où le pollen fécond baignera les beaux esprits.

Aussi n’ai-je point douté que cet objet, dont vous tenez entre vos mains la matière écrite, ne soit pour vus cet ustensile précieux, dispensateur de plaisirs solitaires, qu’il vous sera loisible, son usage pouvant se partager, de confier à telle personne dont vous saurez le vice pareil au votre, la sachant digne d’en jouir autant qu’il se peut, telles le faisaient en d’autres temps nos marquises, tenant salon, et leur cour d’illustres lettrés.

C’est pourquoi, fort de sa singularité, je l’ai pourvu de ce titre en latin, laissant à vos nostalgiques méninges son déchiffrage orgasmique, et aux sots, le mystère de votre sourire.

Le fabricant.

.

Comme le dit l’auteur, il s’agit d’un bouquet de pages choisies allant de textes très courts à des poésies imprévues.

Vous pouvez lire ce livre en une seule fois. Personnellement, j’ai préféré le grignoter petit à petit pour savourer chaque pensée de l’auteur, qui n’en manque pas.

L’ancien notaire que je suis ne pouvait pas laisser passer ce texte :

Épitaphe

Lui mot, il a été par quatre chemins répartir sa fortune.

Dans celui-ci, il a jeté au vent ses illusions et ses rêves.

Dans cet autre, il a égaré ses espérances et sa folie.

Dans celui-là, il a perdu ceux qui prétendaient à sa suite.

Dans ce dernier, il a fini sa course en vous riant au nez.

Voilà l’humour versifié de notre ami Paul Steiger.

En fin d’ouvrage, quatorze pages en vers consacrés par Philippe HARVEY-DUSSART à Chaïm SOUTINE dans une Ode très intéressante et riche.

.

Conservez ce livre à portée de main, il y a toujours quelque chose à grappiller si vous avez une ou deux minutes, ou plus, à ne pas perdre !

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

Jean-Louis RIGUET 03 février 2016

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres, Membre du Bottin International des Professionnels du Livre et de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Riguet

.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s