Bien avant le soleil

La symphonie des blancs en neige par Val !

l'ancolie bleue 2

Matin gris ou solitude rime avec plénitude, où le plaisir d’être dans ce monde de coton est le maître absolu.
Avancer alors que la neige forme encore une croûte sous mes pas, avant qu’elle ne cède sous l’effet de la douceur, m’avalant la jambe jusqu’au genou.
Inspirer cet air frais qui devrait être glacé en cette saison, mais qui là est juste suffisamment frappé pour me tempérer dans la montée.
Écouter le naturel, je ne dirais pas le silence car le silence est une chose rare, lourde et pesante.
A cet endroit, nul son humain, sauf celui de ma respiration, ou celui de mes pas qui se modifie en fonction du terrain qu’ils foulent; passant du feuilleté des feuilles gelées dans la forêt au son de la neige compressée, instaurant un rythme plus régulier à la mélodie.
Le son du naturel c’est quoi?
C’est celui qui me rassure, celui que…

View original post 512 mots de plus

Une réflexion sur “Bien avant le soleil

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s