Au fil du temps

.

Au fil du temps

Sablier

Au fil du temps

Au fil du temps, les années se succèdent. Elles passent les unes après les autres. Elles ne se doublent jamais. Celle qui s’éteint conserve à jamais ses souvenirs. Celle qui naît atteint ceux qui arrivent.

Bien qu’elles soient plus ou moins nombreuses selon le décompte fait par les religions, elles n’en ont cure. Elles s’enchaînent depuis des lustres. Sans jamais revenir en arrière. Elles ne connaissent que la marche en avant.

Elles ne savent pas s’arrêter. Toujours en mouvement. Elles vont plus ou moins vite selon le calendrier. Elles sont plus ou moins longues en fonction de l’époque. Mais elles sont toujours là.

Ce sont les hommes qui ont fait la division du temps. Une division artificielle dont le soleil se fiche éperdument. Lui qui tourne toujours sur lui-même et entraîne la terre à tourner autour de lui, impassible devant les humeurs des hommes.

Cette nuit, l’humanité va franchir virtuellement une ligne de démarcation et réellement passer de 2015 à 2016.

2015 va mourir. Vive 2016.

.

cadran solaire

 

.

Au fil du temps

.

Au fil de l’écoulement des ans

Le temps s’étire lentement

Dans une atroce langueur

Ou un joyeux enchantement

.

Inexorablement le temps passe

La terre tourne toujours dans le même sens

Le soleil se lève toujours à l’est

Et se couche toujours à l’ouest

.

Certes rien n’est linéaire

Les aspérités s’exercent à s’exacerber

Les rugosités essaient de s’adoucir

Il fait plus chaud, plus froid

Le climat se réchauffe ou se refroidit

Mais l’homme râle en permanence, jamais content

.

Prendre le temps comme il vient

Se réjouir de la douceur d’un sourire

Pleurer de la beauté d’un poème

S’émouvoir du galbe des rondeurs affriolantes

.

Vivre le temps présent comme il vient

C’est profiter de chaque minute, de chaque instant

Car le passé est derrière, il passe son temps à s’estomper

L’avenir est devant, inconnu il arrive trop vite

Le présent est si court qu’il n’existe déjà plus

.

Je préfère le sourire à la colère, les rires aux pleurs, le présent au passé

.

© Jean-Louis Riguet

31 décembre 2015

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

Jean-Louis RIGUET 31 décembre 2015

.

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres, Membre du Bottin International des Professionnels du Livre et de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

Liens :

https://librebonimenteur.wordpress.com/

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

 

2 réflexions sur “Au fil du temps

  1. croquedessin dit :

    Meilleurs voeux pour 2016 !

    J'aime

  2. ninannet dit :

    Le temps nous file entre les doigts ! Souhaitons qu’il sème ses graines pour une excellente année 2016, ce que je te souhaite mon cher Jean-Louis.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s