JL à l’écoute de … Sandra Rastoll

Des mots pour vous

.

JL à l’écoute de …

Aujourd’hui Sandra Rastoll

.IMG_14202

.

1/ Qui êtes-vous   (VOS Prénom et NOM) ? Quel est votre parcours ?

Bonjour, je m’appelle Sandra Rastoll. Je suis une hyper-créative addicte à l’écriture et à l’art en général. J’ai toujours pratiqué un sport où l’on transpire peu mais où l’on est facilement transporté : la lecture. A 13 ans, j’ai élargi mes horizons en rentrant dans la compagnie théâtrale de Jacques Weber au Théâtre de Nice. Puis, vers 16 ans, j’ai commencé à écrire. Il s’agissait d’une pièce sur le bicentenaire de la révolution française et j’ai eu la chance qu’elle soit jouée et diffusée sur France 3. A la suite de cela, j’ai continué à écrire pour le plaisir, à lire pour m’évader, à peindre pour m’amuser, à m’extasier devant tous les salons et expos qui passaient à côté de chez moi. A 38 ans, je me suis décidée à sauter le pas, et en 2010, mon premier roman a vu le jour. Ont suivi un roman jeunesse puis deux biographies, un thriller psycho-ésotérique et un polar en collectif. J’ai participé aussi en 2014 à l’Académie Balzac, une sorte de télé réalité pour écrivain qui est passé plutôt inaperçue diffusée sur le net. Une belle aventure tout de même en étant immergé dans le monde littéraire 24h/24.

 

2/ Que faisiez-vous avant d’écrire ou parallèlement à l’écriture ?

J’étais comptable en cabinet d’expertise. Avec un bac+5 en poche, je gérais une centaine de dossier plus particulièrement dans le bâtiment et la restauration. Un métier rigoureux que j’exerçais en parallèle de l’écriture. Puis, en 2011, j’ai décidé de changer de vie ! La crise de la quarantaine sans doute ! J’ai créé ma petite entreprise où je propose mes services comme biographe privé, coach littéraire, ghostwritter. J’anime également des ateliers d’écriture. En 2015, je me lance dans une nouvelle aventure ! Ma petite maison d’édition a vu le jour en même temps que mon site TotusARTis.fr où je tente de réunir une communauté artistique. Celle-ci est ouverte aux auteurs mais également aux peintres, dessinateurs, chanteurs, etc… afin de créer des évènements sur le net ou en ville dans le but de promouvoir les talents.

 

3/ Qu’aimez-vous ou pratiquez-vous comme autre art ? La peinture ? La sculpture ? Le cinéma ? La photographie ? Le théâtre ? Quelle est votre passion ?

Comme j’aime l’art en général, ma sensibilité me porte à essayer pas mal de disciplines artistiques. Je m’essaie toujours à la peinture, aux pastels, au dessin au fusain. J’ai un réel plaisir à jouer la comédie ce que je peux faire avec ma petite troupe de théâtre au sein de mon association « Théâtre et expressions ». Je m’amuse à écrire des pièces que nous jouons entre autres. La dernière, « le bar à fou », verra le jour en 2016. Je suis folle de joie ! J’aimerai essayer la sculpture…Le contact avec la matière doit être une expérience extraordinaire !

 

4/ Qu’attendez-vous de vos lecteurs, admirateurs ? Comment vous faites-vous connaître ? Comment allez-vous à leur rencontre ?

Ce que j’apprécie dans le contact avec mes lecteurs, ce sont nos échanges. J’aime aborder les lecteurs en leur faisant découvrir mon univers. S’ils accrochent et que nous nous découvrons des affinités, là, cela devient un très beau moment où nos sensibilités se rapprochent. C’est ce qui m’importe. Je détesterais être lue en faisant un forcing marketing déraisonné. Mes livres ont toujours deux niveaux : Un niveau, lecture plaisir et un niveau où chacun peut y trouver des indices pour son propre chemin. Si le lecteur a trouvé son bonheur dans l’un ou l’autre des niveaux, je suis contente. Je fais beaucoup de salons, de dédicaces par moment et puis, souvent, je m’absente. Lorsque je m’éloigne de la scène, c’est pour créer. Puis je reviens sur les réseaux, en ville et je fais partager mon univers. Et les rencontres se font tout simplement…presque par magie.

 

5/ Faites-vous des rencontres, des lectures ou des conférences sur vos ouvrages ?

Je fais des rencontres, bien souvent sur différents thèmes car j’écris des romans à plusieurs tiroirs. Cela me permet d’aborder le livre sous différents angles et donc de multiplier les interventions publiques. Je n’ai pas encore testé la lecture…mais pourquoi pas? Les conférences ne sont pas mon activité préférée car c’est un monologue. Je préfère la rencontre où l’échange est toujours présent. Cette dernière demande beaucoup plus d’énergie et d’attention car on ne sait jamais où les questions du public vont nous amener mais c’est également ce qui me plait dans cet exercice.

 

6/ Depuis quand écrivez-vous ? Qu’avez-vous déjà écrit ?

Comme je l’ai dit, mon premier écrit remonte à mes 16 ans. Je n’ai jamais cessé d’écrire. « Victoires », mon premier roman est paru en 2010, puis il y a eu « Séléné et le pouvoir de la lune », un roman jeunesse. Celui-ci, je l’avais écrit pour donner le goût de la lecture à ma fille. Et ça a marché! Elle est devenue une livre-addict ! En 2013, j’ai sorti la biographie de « Valdeblore, je me rappelle… », un livre où les habitants du village relatent son évolution à travers leurs propres souvenirs. Très émouvant. En 2014, le tome 2 de Valdeblore a vu le jour. Cette année-là, mon troisième roman est sorti également. « Dans l’ombre de la lune noire » que je réédite maintenant sous mon label car la suite arrive pour début 2016. Un thriller psycho-ésotérique où se mêle une histoire d’amour, du suspens, de l’Histoire, de la spiritualité…bref, un tas de choses!

 

7/ Quel est votre dernier livre ? Pouvez-vous nous en parler ?

Mon dernier livre « Dans l’ombre de la lune noire » relate les aventures de Jade. Cette quarantenaire a été reléguée au rôle de plante verte à la naissance de son fils. Elle cherche à comprendre pourquoi son couple part à la dérive. Elle va rencontrer un prêtre hors norme qui va l’initier à l’invisible. Son regard va alors changer sur son couple mais c’est à ce moment que son compagnon tombe mystérieusement dans le coma. Jade va alors se lancer dans une quête entre passé et présent pour dénouer les fils de l’histoire. Arrivera-t-elle à sauver Arthur? L’histoire est basée sur les schémas de répétition et les poids des secrets de famille sur les générations qui suivent. Tout au long du livre, des clés sont données au lecteur pour se libérer des schémas qui ne nous appartiennent pas. J’ai volontairement choisi de le faire sous forme romancée afin que la lecture soit agréable et non pas une théorie rébarbative. J’y ai adjoint deux méthodes de libération : l’astrologie transgénérationnelle et l’ho’oponopono. D’où le titre du livre, « la lune noire » en référence à la lune noire en astrologie, car lorsque vous êtes dans l’ombre de la lune noire, vous n’avez d’autres choix que d’avancer sinon elle va vous envoyer invariablement les mêmes situations désagréables. C’est ce que l’on appelle : la répétition.

 

8/ Où peut-on se procurer vos ouvrages ?

Exclusivement sur Totusartis.fr car comme j’ai ouvert ma petite maison d’édition, j’ai racheté mes droits sur tous mes livres chez mes éditeurs.

Prochainement, ils seront disponibles sur les librairies en ligne mais pas avant le premier trimestre 2016.

 

9/ Quelle est votre position par rapport aux publications à compte d’éditeur, à compte d’auteur ou à compte participatif ? Aux e-book ?

Après avoir été éditée 5 ans chez différentes maisons d’éditions, j’en suis arrivée à différentes conclusions dont la principale est que l’édition à compte d’éditeur dans les contraintes actuelles n’est pas une fin en soi pour les auteurs méconnus. Les clauses sont trop rigides, le pourcentage de droit d’auteur trop bas (bien que les contraintes de la chaine de l’édition ne laissent pas le choix). Je tenterais volontiers l’auto-édition ou les maisons participatives mais pas n’importe lesquelles. Certaines pratiquent des tarifs exorbitants pour peu de retombées en termes de vente.

Personnellement, ma petite maison d’édition reste indépendante. Ce mot d’indépendante n’a l’air de rien comme ça, mais je pense que les auteurs devraient s’orienter dans cette voie : édition et librairie indépendante. Ainsi, on squizze le réseau de distribution qui est du marketing à 100% et prend un pourcentage important sur le prix du livre. La relation auteur-lecteur redevient alors plus humaine. Pour ma part, c’est ce type de relation que je recherche.

 

10/ Quel est le conseil le plus important que-vous-ayez reçu ? Pas forcément pour les livres ?

« Lâche les chevaux ». Ce conseil m’a été donné par un grand monsieur de l’édition et je ne regrette pas de l’avoir écouté.

 

11/ Que préférez-vous écrire ou lire : des romans, des poésies, des essais, des nouvelles, des biographies ?

En premier, ma préférence va au roman. Ensuite, je me laisse transporter par les nouvelles et la poésie. Je suis beaucoup moins réceptive aux essais et aux biographies ! Ce qui est un comble, car j’en écris ! J’aime les écrire mais pas les lire. Ce que j’aime en fait dans les biographies, c’est le contact qui se créé avec la personne auditionnée. C’est magique!

 

12/ Comment écrivez-vous ? 

Tout d’abord, il me faut un élément essentiel pour écrire : du chocolat…Et en quantité ! Le reste importe peu…Endroit calme ou bruyant…ordi ou papier…nuit et jour…Quand c’est le moment où ça doit sortir, il faut que ça sorte.

 

13/ Où puisez-vous votre inspiration ? Avez-vous eu des commandes d’ouvrages ?

Il faut que je vous avoue quelque chose afin de répondre à votre question. J’ai une empathie très développée ce qui me permet de capter les émotions des personnes que je croise et j’ai une hypersensibilité qui me permet d’effleurer le subtil. Ajouté à cela une imagination débordante, vous avez mon profil sous les yeux. L’inspiration chez moi est très variable. En fait, il suffit que j’entende un mot dans la vie ou aux infos, que j’aperçoive un fait qui m’interpelle et c’est parti. L’info descend de mon cerveau à mon plexus solaire et l’histoire est en marche. Ca travaille dans mes tripes, l’histoire se construit, jusqu’au moment où il faut qu’elle sorte et soit jetée sur le papier.

 

14/ Comment construisez-vous vos intrigues, vos personnages ? Vos personnages sont-ils toujours imaginaires ?

L’intrigue se forme dans mon ventre. Elle prend forme presque malgré moi. Elle se construit du début jusqu’à la fin, m’interroge lorsqu’une incohérence surgit dans le déroulé, m’oriente vers les lieux et les dénouements où elle veut arriver. Puis, lorsqu’elle est prête, elle sort. Là, le travail d’écriture commence, jour et nuit, sans relâche, complètement déconnectée de la vraie vie. Mes personnages prennent forme aussi dans mon ventre. Ils se construisent avec les gens que je croise dans la vie réelle…le trait d’untel par-ci, le caractère d’un autre, l’habitude de celui-là…Je ne fais pas de fiche « personnage ». Ils prennent vie sous mon stylo d’instinct.

 

15/ Quel conseil donneriez-vous aux amateurs d’écriture ?

Un conseil…hum…Je vais donner à mon tour celui qui m’a marqué « Lâchez les chevaux! », n’hésitez pas à déverser sur le papier vos émotions, vos sentiments, vos peurs, vos rires…Allez-y à 100%. Donnez de vous-même !

 

16/ Quels sont vos auteurs préférés ?

En tête de liste de mes auteurs préférés, il y a John Grisham, Dan Brown…Et Balzac, Maupassant, Proust. Oui, je sais…c’est très éclectique !

 

17/ Que lisez-vous en ce moment ?

Rien. A mon grand désespoir ! Non, plus sérieusement, en ce moment, je lis les manuscrits que les auteurs envoient à ma petite maison d’édition car j’estime que c’est la moindre des choses. Je viens donc de terminer « le mâle effet », « Renaissance » et « Sous le ciel à Paris » qui sont ou vont être publiés sur mon site et j’attaque « Aldara » prochainement.

 

18/ Travaillez-vous sur de nouveaux projets ?

Oui, je travaille en ce moment sur la suite de mon roman qui devrait paraître premier trimestre 2016. J’ai également le tome 3 en tête. Je souhaite revenir aussi à la littérature jeunesse et j’envisage un tome 2 pour Séléné et le pouvoir de la lune et un tout nouveau roman pour ados avec comme toile de fond l’histoire de Pompéi. J’ai aussi en tête un conte de noël car je vais animer un atelier « raconte-moi le père noël » en décembre et je clôture avec la lecture d’un conte de noël. J’envisage également un livre pour les petits 7-10 ans et j’ai deux livres de cuisine en vue avec deux grands chefs.

Bref, plein d’idées !

 

19/ Avez-vous des dates d’événements à venir ?

Oui et non. J’anime des ateliers d’écriture tous les samedis à la médiathèque de Saint Martin Vésubie. Le 22 décembre à cette médiathèque, à 14h00, se déroulera l’atelier du père noël. Courant du mois de décembre, j’animerai sur le forum de TotusArtis, une rencontre sur les schémas de répétition et l’ho’oponopono.

 

20/ Où peut-on suivre vos actualités ? Vos parutions ?

Vous pouvez suivre mon actu et mes parutions sur Totusartis.fr mais aussi sur mon blog sandrarastoll.blog4ever, mon site sandra.rastoll.wix.com, ma page Facebook, Linkedin, Twitter, Pinterest, Google plus.

————-

Merci Jean-Louis pour cette interview. Au plaisir de discuter à nouveau avec toi!

Le  4/12/2015

Sandra Rastoll.

 

.

couverture_lune_noire numérique1

.

CONCEPT TOTUSARTIS.FR

 

Par la présente, le 28 septembre 2015, je soussignée, Sandra Rastoll, née le 24 avril 1973 à Nice, résidant Quartier Fourtaillat, la Roche, 06420 Valdeblore, déclare par la présente être la seule et unique propriétaire du site totusartis.fr, de totusartis éditions et du concept unique relatif à la communauté artistique de Totus ARTis.

Le concept est le suivant :

Réunir dans une communauté, soit sur le site Totusartis.fr, d’auteurs, peintres, sculpteurs, photographes, créateurs, musiciens, ainsi que de tout artiste créateur d’œuvre originale.

Créer des spectacles mettant en scène une œuvre : par exemple, lecture d’un passage d’un livre accompagnée d’une musique originale. Une galerie photo et peinture accueille les visiteurs de ce spectacles et un diaporama d’œuvres défilent en arrière-plan de la lecture. Ceci est un exemple et la liste n’est donc pas exhaustive des spectacles pouvant être produit.

Puis, à l’issue du spectacle, il y a une rencontre entre artistes et spectateurs sous forme de questions/réponses.

Enfin, séance de dédicace des œuvres exposées.

Ce genre de spectacle/rencontre/dédicace peut se produire dans des lieux physiques, comme en ville, ou virtuel, comme sur la webtv de Totus ARTis.

La publicité et les campagnes de communication de promotion des œuvres se font par le site totusartis.fr et les réseaux sociaux attachés au site. D’autres moyens comme des annonces dans la presse virtuelle, papier ou audiovisuelle peuvent être envisagées.

La webTV et le blog Totusartis sont destinés outre les annonces des membres à être le cadre d’émissions régulières sur divers sujets (exemple : cuisine, bien être, etc.) mais aussi conférences, rencontres artistiques, bandes-annonces, etc. Cette liste n’est pas exhaustive.

Le but de la communauté est d’interagir les uns avec les autres par des inspirations sur les œuvres des autres artistes et d’exercer l’art autour d’une thématique commune à plusieurs ou à un seul artiste. Plus on participe, plus l’artiste apparaît et devient visible et connu.

Je déclare également par la présente être propriétaire exclusive de la marque totusartis, totusartis éditions et totusartis.fr.

Totusartis.fr est également couplé avec une marketplace de l’art et une maison d’édition. Ce type de structure appartient à Totus ARTis exclusivement.

 

Fait pour servir et valoir ce que de droit.

 

Sandra Rastoll.

.séléné

.couverture Valdeblore je me rappelle définitive

.victoire

.valdeblore 23

.

Je remercie sincèrement Sandra Rastoll d’avoir eu l’amitié de se livrer à ce jeu des questions-réponses.

.

Auteur, si vous aussi, vous êtes intéressé par mon écoute et la publication sur ce blog, merci de vous manifester par e-mail soit directement sur le site soit à l’adresse suivante : jlriguet@gmail.com.

La publication sur le site sera ponctuelle au gré des réceptions des questionnaires.

.

Pour se manifester si vous êtes intéressé par le questionnaire :

.

Tout sur mes livres :

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

.

Jean-Louis RIGUET 05 décembre 2015

.

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres, Membre du Bottin International des Professionnels du Livre et de la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature

Liens :

https://librebonimenteur.wordpress.com/

https://sites.google.com/site/sitejeanlouisriguetauteur/home

http://jeanlouisriguetecriveur.blogspot.fr/

.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s