Un homme sans histoire

UN HOMME SANS HISTOIRE

de Paul STEIGER

aux Editions de La Ferronnerie

. Un homme sans histoire 1ère . Titre : Un homme sans Histoire

 

Auteur : Paul Steiger

Editeur : La Ferronnerie

Pages : 199

ISBN : 978-2-9539753-2-1

Prix TTC : 12,00 €

.

. UN HOMME SANS HISTOIRE

.C’est l’histoire d’un homme perturbé par le décès d’un ami méconnu. L’ami survivant avance laborieusement, lentement, vers la solution du problème énigmatique. Qui était finalement cet ami ? La fin de l’histoire se dérobe, chacun pouvant y envisager ce qu’il veut. Le retour dans le passé est fréquent, avec des phrases longues, longues, longues … Certes, elles sont parfaitement construites. Avec des conjonctions de subordination, avec des conjonctions de coordination, avec des précisions … Des pauses aussi pontuent le discours. Bref, il faut du temps pour découvrir Beppe, cet italien et paysan de souche, ancien légionnaire. François s’y attelle calmement avec sérénité. Mais Monique DOUILLET en parle mieux que moi.

.Un homme sans histoire 4ème

 

.

. Voilà ce que Monique DOUILLET en dit sur son blogue :

A PROPOS DU 3e ROMAN DE Paul STEIGER INTITULE : « UN HOMME SANS HISTOIRE » par Monique DOUILLET

D’abord, qui est Paul Steiger ? Un écrivain que j’ai eu la chance de découvrir par « Les éditions SYLLABAIRE » et que j’ai beaucoup aimé lire. Dans ses précédents ouvrages, le personnage principal, une femme (dans « Un scrupule »), un très jeune homme (dans « L’enfant d’un matin ») impose sa musique et son débit personnel, ceci sans gommer le style très particulier et reconnaissable de l’auteur ! Dans ce dernier roman, la barque avance plus laborieusement, frôle les écueils… Le narrateur qui la conduit fait des retours fréquents vers le passé, non le sien propre, mais celui de l’homme remarquable (pardon « sans histoire »), son alter ego ? Ya-t-il y a là un double personnage principal ?
.
Pour lire cliquez sur le PDF : v2 3e roman de Paul Steiger http://www.recits-et-reflexions.com/   A PROPOS DU 3e ROMAN DE PAUL STEIGER INTITULE : « UN HOMME SANS HISTOIRE » PAR MONIQUE DOUILLET
.
Dans ce dernier roman, la barque avance plus laborieusement, frôle les écueils, se redresse des tourbillons. « Ne vous laissez pas prendre par le calme du fleuve quand il s’élargit. Son courant vous transporte. Au gré de ses méandres se révèlent d’impétueux passages. Soyez convaincu que sous les mots se cachent d’autres vies… soulevez les pierres. » Le narrateur qui la conduit fait des retours fréquents vers le passé, non le sien propre, mais celui de l’homme remarquable (pardon « sans histoire »), son alter ego ? Ya-t-il y a là un double personnage principal ? Cette écriture se lit au fil du courant qui lui-même progresse au pas de l’homme et des pauses auxquelles il invite son lecteur pour le plaisir d’un mot ou d’une tournure à savourer. Personnellement je vérifie si la longue phrase parfaitement rythmée, agrémentée de conjonctions de subordination et de coordination que je viens de déguster est arrivée à bon port sur ses deux pieds. Et c’est toujours le cas, à ma satisfaction. Beppe, italien et paysan de souche a gagné son lopin de terre et sa maisonnette, grâce à sa modeste solde de légionnaire, acquise au prix de l’écumage, des années durant, des bourbiers de l’Indochine, dont il ne parle pas, ou si peu. Le langage provincial de certains personnages de son âge et de son environnement s’insère naturellement dans le récit classique sans tomber dans le folklore ou le patois qui nécessiterait une traduction en note de bas de page.
.
La suite sur : http://www.recits-et-reflexions.com/
Si vous avez envie d’en savoir davantage sur les livres de Paul Steiger, cliquez sur le lien qui conduit à son site (colonne de droite du blog) : La ferronnerie.
.
Paul STEIGER est :
Metteur en scène, acteur, directeur de troupe, professeur de théâtre, pour sinécure le Droit des affaires parce qu’il faut bien vivre, l’auteur, juriste touche à tout, ancien des Arts Déco et du Conservatoire, a roulé sa bosse entre la banque et le théâtre (sic) pendant plus de vingt ans, mariant la carpe et le lapin dans une dévorante passion surréaliste. Puis l’Ecriture s’est offerte, après ces errances, au travers de romans et de textes courts où son style classique fait genre à lui seul.Des extraits de ses romans et textes sur le blog :
http://laferronneriedite.livreaucentre.fr/
.

.

http://www.faites-vousconnaitre.com/#!Jean-louis-Riguet—Librebonimenteur/c218b/88186A36-8242-4796-945A-CB26939EBE7A

.

http://www.dedicaces.ca

http://www.scribomasquedor.com/

http://librebonimenteur.wordpress.com/

.

Jean-Louis RIGUET

Membre de la Société des Gens de Lettres et du Bottin International des Professionnels du Livre

Sociétaire de la Maison des Ecrivains et de la Littérature

 .