N’importe quoi 2

.

N’importe quoi

Sous ce titre « N’importe quoi », je vais écrire n’importe quoi effectivement. Je vais prendre une phrase parci, une phrase parlà, d’un livre qui raconte les Souvenirs d’un Vieux Guépin (1789-1815) ce que raconte un grand-père, dans CHRONIQUES ORLEANAISES de Charles Pilard, sûrement publié à compte d’auteur, mais que j’ai acquis à la Librairie VOLTE-PAGES à OLIVET, Place Louis Sallé, où je rencontre une charmante dame qui me comble de conseils. J’y prendrais bien mes habitudes.

A partir de maintenant, ce n’est plus moi qui écrit, je ne fais que recopier :

Chez notre maître, l’école fermait à quatre heures mais les élèves avaient la faculté d’y rester jusqu’à six heures pour y faire leurs devoirs sans supplément de prix. Cela faisait l’affaire des parents, ainsi déchargés de la surveillance deleurs enfants ; les enfants en tiraient profit, car leur travail était mieux fait et le maître y avait le sien par les dons en nature dont sa complaisance était rétribuée : oeufs, volailles, beurrre, légumes, lapins, vins en cruche venaient alimenter sa table.

Mais on n’aurait su invoquer la même excuse quant aux scènes de l’intérieur dont nous étions témoins par les fenêtres arrachées. C’était non seulement un pillage, mais un véritable gaspillage de toute espèce de denrées, de meubles, de vêtements, d’objets de literie qu’on poussait, qu’on jetait à terre, pour les piétiner ou les briser.

Les contrevents étaient fermés à toutes les maisons, et on entendait derrière des voix qui chuchotaient. La rue était obscure, on marchait sur des gens étendus ivres morts, on trébuchait sur des meubles cassés, des débris de faïence, des tessons de verre, et on enfonçait dans le blé répandu et la boue vineuse.

Ce fut certainement sur ses exhortations pressantes que la force publique intervint le lendemain dans l’affaire, d’un caractère tout particulier et qui doit être exactement déterminée dans ses causes premières.

.

.

Voilà pour aujourd’hui, la suite peut-être demain.

.

http://www.sgdl-auteurs.org/jeanlouis-riguet/

http://www.m-e-l.fr/jean-louis-riguet,ec,1053

http://nouvelles-masquedor.e-monsite.com/

http://www.scribomasquedor.com/

http://www.dedicaces.ca

http://librebonimenteur.wordpress.com/

.

Autres Liens

http://dedicaces.org/2012/08/05/augustin-ma-bataille-de-loigny-chez-dedicaces/

http://dedicaces.org/2013/02/24/actualites-daugustin/

http://www.lulu.com/shop/jean-louis-riguet/augustin-ma-bataille-de-loigny/paperback/product-20298977.html

http://librebonimenteur.wordpress.com/

http://nouvelles-masquedor.e-monsite.com/

http://www.scribomasquedor.com/

Amazon.CA : www.amazon.ca/gp/product/1770762159

Abebooks.FR : www.abebooks.fr/servlet/BookDetailsPL?bi=8210382269

http://www.youscribe.com/catalogue/livres/litterature/romans-historiques/augustin-ma-bataille-de-loigny-2290562

http://www.priceminister.com/offer/buy/227541701/augustin-ma-bataille-de-loigny-de-jean-louis-riguet.htm

.

Jean-Louis RIGUET

Membre de la Société des Gens de Lettres et du Bottin International des Professionnels du Livre

Sociétaire de la Maison des Ecrivains et de la Littérature

 .

2 réflexions sur “N’importe quoi 2

  1. Www. dit :

    Idée pour le moins originale