Une chronique en 3 articles sur l’écriture des livres jeunesse

2/3 : “Ecrire un livre jeunesse, pas facile !”

Il vaut mieux commencer par le début : se renseigner.
En effet, il est nécessaire de savoir l’âge des futurs lecteurs, car, et je le constate avec regret, dès le plus jeune âge, on nous met dans des cases.

Alors, on coupe des tranches et on assaisonne !
. de 0 à 3 ans, des images,
. de 3 à 5 ans, des images avec une historiette,
. de 5 à 8 ans, une histoire imagée, ce qui n’est pas la même chose que des images avec une histoire. Moi, je ne vois pas trop la différence. Probablement que l’ordre d’importance est inversé.
. de 8 à 10 ans, une vraie histoire comme un livre pour les grands avec des chapitres et une intrigue.
. plus de 10 ans, là on passe un cap, car il s’agit de littérature pou adolescents et pour jeunes adultes.

En fait, le nombre d’images diminue quand l’âge augmente. Il en est de même pour le nombre de mots dans les phrases et de pages dans le livre. Au début, les mots sont simples, puis se compliquent avec l’âge. C’est comme la vie d’un homme !

Une fois tout ça terminé, l’auteur doit choisir le style de livre : fantastique, historique, instructif.
J’apprends ainsi que l’histoire n’est pas instructive ???? Bref, passons !

Et il faut raconter l’histoire d’un enfant ou d’un animal, avec des sujets qui fascinent les enfants, comme les Vikings, Ninjas, Dragons, Chevaux et autres Dinosaures. On peut aussi sensibiliser les enfants à un thème particulier, comme l’écologie ou la nature, ou à vous de choisir.
À éviter les leçons de morale !

Mais, « les enfants cherchent les secrets des adultes », selon Réjean Ducharme, l’écrivain.

Pour en savoir plus, je vous invite à lire cet article : Comment écrire un livre pour enfants

Pourtant, je pense qu’un roman « jeunesse historique » pourrait trouver son idée dans l’un de mes livres :
Comme Les Récits Historiques des quais d’Orléans publiés aux éditions du Jeu de l’Oie et en vente sur ce site, sur celui de l’éditeur et à la Librairie Nouvelle à Orléans.

Merci de votre attention. C’est un privilège pour moi.

Le 12 août 2022
© Jean-Louis Riguet, sociétaire de la Société des Gens de Lettres.

Add Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.